Alexandre Bergamini

Photo de Alexandre  Bergamini
© Alexandre Bergamini

biographie

Né en 1968 à Belley, Ain

Vit dans l'Ain

roman, poésie, récit

Lorsqu’un écrivain s’engage dans ses livres, à risquer son existence, son cœur, sa pensée, sa liberté, chaque mot lui coûte, cherche la vérité, la justesse, non la malice. Le livre aura des chances d’être vivant, fragile, peut-être essentiel. Pas forcément reconnaissable, ni formaté aux scénarios de télévision et de cinéma. Mais singulier et libre. L’écrivain est celui qui accomplit son destin en écrivant. Il s’agit d’engagement, d’existence et d’univers. Non de loi du marché. Un écrivain qui nous distrait est un bonimenteur qui nous a eu. Un vendeur malin. S’il nous disperse, il manque à son devoir de réconciliation, de silence, de questionnement et de réparation. Si nous passons notre temps à nous distraire, ne soyons pas étonnés de sombrer. Personne n’entendra nos cris et nos plaintes devenues creuses.

Je n’écris pas pour le plaisir et pour faire plaisir.

J’écris afin de mieux vivre.

Je tente d’arpenter ce qui fait défaut. A.B.

bibliographie

  • Quelques roses sauvages, Arléa, 2015.
  • Nue India journal d'un vagabond, Arléa, 2014.
  • Sang damné, Le Seuil, 2011.
  • Asile, Dumerchez, 2011.
  • Cargo mélancolie, Zulma, 2008.
  • Retourner l'infâme, Zulma, 2005.
  • Autopsie du sauvage, dessins de Pierre Buraglio, Dumerchez, Double hache, 2003.

extraits

Parmi la brume.
Au quai des incurables.
Venise dans les bras tailladés de celui qui fût.
Le silence de l’attente.
Venise dernier recours.

Aimé jadis
allongé sur le lit.
La brume suffirait.
Sous les griffes des lions,
je serais dévoré.
Venise
désertée de lui,
je serais revenu.

Extrait de « Asile, le deuxième livre » © éditions Dumerchez, 2009.

médiation

  • lecture
  • table ronde et débat
  • rencontre avec des publics empêchés
  • atelier d'écriture

presse

livre & lire

Alexandre Bergamini

Photo de Alexandre  Bergamini
© Alexandre Bergamini

biographie

Né en 1968 à Belley, Ain

Vit dans l'Ain

roman, poésie, récit

Lorsqu’un écrivain s’engage dans ses livres, à risquer son existence, son cœur, sa pensée, sa liberté, chaque mot lui coûte, cherche la vérité, la justesse, non la malice. Le livre aura des chances d’être vivant, fragile, peut-être essentiel. Pas forcément reconnaissable, ni formaté aux scénarios de télévision et de cinéma. Mais singulier et libre. L’écrivain est celui qui accomplit son destin en écrivant. Il s’agit d’engagement, d’existence et d’univers. Non de loi du marché. Un écrivain qui nous distrait est un bonimenteur qui nous a eu. Un vendeur malin. S’il nous disperse, il manque à son devoir de réconciliation, de silence, de questionnement et de réparation. Si nous passons notre temps à nous distraire, ne soyons pas étonnés de sombrer. Personne n’entendra nos cris et nos plaintes devenues creuses.

Je n’écris pas pour le plaisir et pour faire plaisir.

J’écris afin de mieux vivre.

Je tente d’arpenter ce qui fait défaut. A.B.

bibliographie

  • Quelques roses sauvages, Arléa, 2015.
  • Nue India journal d'un vagabond, Arléa, 2014.
  • Sang damné, Le Seuil, 2011.
  • Asile, Dumerchez, 2011.
  • Cargo mélancolie, Zulma, 2008.
  • Retourner l'infâme, Zulma, 2005.
  • Autopsie du sauvage, dessins de Pierre Buraglio, Dumerchez, Double hache, 2003.

extraits

Parmi la brume.
Au quai des incurables.
Venise dans les bras tailladés de celui qui fût.
Le silence de l’attente.
Venise dernier recours.

Aimé jadis
allongé sur le lit.
La brume suffirait.
Sous les griffes des lions,
je serais dévoré.
Venise
désertée de lui,
je serais revenu.

Extrait de « Asile, le deuxième livre » © éditions Dumerchez, 2009.

médiation

  • lecture
  • table ronde et débat
  • rencontre avec des publics empêchés
  • atelier d'écriture

presse

livre & lire

sur le fil

Jacques A. Bertrand reçoit le prix Alexandre-Vialatte 2015 pour son essai Brèves histoires des choses (Julliard) et pour l’ensemble de son oeuvre chez Julliard.

a reçu le prix Trop Virilo qui récompense « la plus vivace poussée de testostérone littéraire de l’année« , pour Quand le diable sortit de la salle de bain (Noir sur Blanc), ex aequo avec Jean Teulé.

vient de recevoir le Prix Cazes Brasserie Lipp 2016 pour son roman Giratoire paru en janvier chez Serge Safran Editeur.

Michel Thion a reçu le prix « Révélation de poésie 2015 » de la Société des Gens de Lettre. (SGDL), pour son recueil L’Enneigement, paru aux éditions La Rumeur Libre.

a été couronné par le prix Lettres frontière 2015 pour son roman paru en 2014 L’Affaire des vivants (éditions Phébus)

fait partie des 7 lauréats du 10e prix Handi-Livres pour son roman L’École du tonnerre (Rue du Monde).

Calendrier d'événements

mars 2017
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031EC

événements à venir

  • Pas d'événement.