André-François Ruaud

Photo de André-François  Ruaud
© André-François Ruaud

biographie

Né en 1963 à Angers, Maine-et-Loire

Vit dans le Rhône

site personnel : http://www.captainbooks.blogspot.com

roman, essai

André-François Ruaud, né dans l'ouest de la France, a vécu dans de nombreuses villes mais son cœur balance surtout entre Bordeaux, où il fit ses études, et Londres, où il se rend aussi souvent que possible. Habitant sur la triste rive gauche de Lyon, il a longtemps travaillé dans une librairie de bandes dessinées, avant de se reconvertir dans le métier d'éditeur ("Les moutons électriques, éditeur" est désormais son enseigne). Il occupe la moindre parcelle de son temps à écrire, à lire, et à écouter de la musique inaudible. Auteur de deux guides sur les premières séries télé "Star Trek" et d'essais sur Arsène Lupin et Sherlock Holmes, il a également dirigé des anthologies de nouvelles de science-fiction, de fantastique ou de merveilleux chez plusieurs d'éditeurs. Sa revue "Yellow Submarine" vient de fêter son vingtième anniversaire, avec le 132e volume. Son premier roman passa inaperçu, avant de brûler un été (il ressortira fin 2005 dans une version considérablement étendue). Sa première bande dessinée (avec le dessinateur Patrick Larme) fit un petit tour des librairies puis disparut dans la faillite de son éditeur. Ses nouvelles paraissent dans les revues qui en veulent bien.

Ses dernières années, le principal de son temps de recherche fut occupé par le merveilleux, en littérature et en folklore. D'où en particulier l'essai/guide chez Folio "Cartographie du merveilleux", le "Dictionnaire féerique" chez L'Oxymore, et le "Panorama illustré de la fantasy et du merveilleux" chez Les moutons électriques. A.-F. R.

bibliographie

  • Sherlock Holmes, une vie, avec Xavier Mauméjean, Les Moutons électriques, 2011.
  • Le Dico des héros, Les Moutons électriques, 2009.
  • Les Vents de Spica, Black Coat Press (Californie), 2008.
  • La Cité d'en haut, Éditions Mnémos, Icares, 2006.
  • Ariel, Éditions Mnémos, 2005.
  • Panorama illustré de la fantasy & du merveilleux, Les Moutons électriques, 2004.
  • Passés recomposés : anthologie uchronique, Éditions Nestiveqnen, 2003.
  • Le Dictionnaire féérique, illustrations de Marie Dereau, Lachâtaigne et de Patrick Larme, Bifrost, Science-fiction, 2002.
  • Cartographie du merveilleux, sous la direction de Sébastien Guillot, Gallimard, Folio Science-fiction, 2001.
  • Des ombres sous la pluie, Éditions Bifrost/Étoiles Vives, Science-fiction, 1999.
  • Star Trek : the next generation, l'utopie des étoiles, DLM éditions, Le Guide de téléfan, 1998.
  • Arsène Lupin, DLM éditions, Héros, 1996. Réédition aux Éditions Les Moutons électriques en octobre 2011.
  • Star Trek : Le Fabulaire du futur, Car rien n'a d'importance, 1995. Réédition aux éditions DLM en septembre 1995.

extraits

Il se retourna vers la mouette. L'homme et l'oiseau restèrent un moment à se regarder, et ce fut le premier qui se lassa le plus vite. Il reprit sa marche paisible sur la grève, tout en sortant un mouchoir pour s'essuyer le front. Même à cheminer ainsi au ras de la Tamise, il faisait une chaleur étouffante. L'eau n'apportait guère de fraîcheur et si elle frémissait encore, ce semblait être plus par habitude que par énergie. Comme Bodichiev avait choisit de descendre sur la rive, plutôt que de demeurer sur le quai, dans l'espoir de glaner un peu d'air frais, il s'en trouvait un peu marri.
Il devait avancer avec précautions, pour ne pas se tordre les chevilles sur les débris que le fleuve ne cessait de déposer. Le regard attiré par un éclat de lumière, Bodichiev se pencha vers le gravier, puis se décida à s'accroupir sur un genou. Ramassant deux ou trois cailloux à la teinte peu naturelle, il les porta à ses yeux. Des tessons de céramique. Qui savait depuis combien de temps la Tamise les charriait ? À en juger tant par les motifs qu'on y discernait encore que par le polissage de leurs arêtes, ce devait faire déjà fort longtemps. Bodichiev se releva avec un craquement des articulations. Il s'amusa à faire rouler les trois brisures de faïence entre ses doigts, comme l'on ferait avec des osselets. Il se pouvait très bien que les vases ou les assiettes auxquels ils appartenaient autrefois aient été brisés par quelque servante maladroite sous le règne de la tsarine Victoria. Et qu'ainsi, depuis plus d'un siècle, ces fragments de vaisselle victorienne se promenassent entre deux eaux.
Levant le nez, Bodichiev regarda le ciel d'un bleu parfait puis, clignant les yeux, un instant ébloui par la clarté de cette grande journée d'été, il reporta son attention vers les façades qui dominaient le front de Tamise.

Inédit © André-François Ruaud

médiation

  • conférence

presse

livre & lire

André-François Ruaud

Photo de André-François  Ruaud
© André-François Ruaud

biographie

Né en 1963 à Angers, Maine-et-Loire

Vit dans le Rhône

site personnel : http://www.captainbooks.blogspot.com

roman, essai

André-François Ruaud, né dans l'ouest de la France, a vécu dans de nombreuses villes mais son cœur balance surtout entre Bordeaux, où il fit ses études, et Londres, où il se rend aussi souvent que possible. Habitant sur la triste rive gauche de Lyon, il a longtemps travaillé dans une librairie de bandes dessinées, avant de se reconvertir dans le métier d'éditeur ("Les moutons électriques, éditeur" est désormais son enseigne). Il occupe la moindre parcelle de son temps à écrire, à lire, et à écouter de la musique inaudible. Auteur de deux guides sur les premières séries télé "Star Trek" et d'essais sur Arsène Lupin et Sherlock Holmes, il a également dirigé des anthologies de nouvelles de science-fiction, de fantastique ou de merveilleux chez plusieurs d'éditeurs. Sa revue "Yellow Submarine" vient de fêter son vingtième anniversaire, avec le 132e volume. Son premier roman passa inaperçu, avant de brûler un été (il ressortira fin 2005 dans une version considérablement étendue). Sa première bande dessinée (avec le dessinateur Patrick Larme) fit un petit tour des librairies puis disparut dans la faillite de son éditeur. Ses nouvelles paraissent dans les revues qui en veulent bien.

Ses dernières années, le principal de son temps de recherche fut occupé par le merveilleux, en littérature et en folklore. D'où en particulier l'essai/guide chez Folio "Cartographie du merveilleux", le "Dictionnaire féerique" chez L'Oxymore, et le "Panorama illustré de la fantasy et du merveilleux" chez Les moutons électriques. A.-F. R.

bibliographie

  • Sherlock Holmes, une vie, avec Xavier Mauméjean, Les Moutons électriques, 2011.
  • Le Dico des héros, Les Moutons électriques, 2009.
  • Les Vents de Spica, Black Coat Press (Californie), 2008.
  • La Cité d'en haut, Éditions Mnémos, Icares, 2006.
  • Ariel, Éditions Mnémos, 2005.
  • Panorama illustré de la fantasy & du merveilleux, Les Moutons électriques, 2004.
  • Passés recomposés : anthologie uchronique, Éditions Nestiveqnen, 2003.
  • Le Dictionnaire féérique, illustrations de Marie Dereau, Lachâtaigne et de Patrick Larme, Bifrost, Science-fiction, 2002.
  • Cartographie du merveilleux, sous la direction de Sébastien Guillot, Gallimard, Folio Science-fiction, 2001.
  • Des ombres sous la pluie, Éditions Bifrost/Étoiles Vives, Science-fiction, 1999.
  • Star Trek : the next generation, l'utopie des étoiles, DLM éditions, Le Guide de téléfan, 1998.
  • Arsène Lupin, DLM éditions, Héros, 1996. Réédition aux Éditions Les Moutons électriques en octobre 2011.
  • Star Trek : Le Fabulaire du futur, Car rien n'a d'importance, 1995. Réédition aux éditions DLM en septembre 1995.

extraits

Il se retourna vers la mouette. L'homme et l'oiseau restèrent un moment à se regarder, et ce fut le premier qui se lassa le plus vite. Il reprit sa marche paisible sur la grève, tout en sortant un mouchoir pour s'essuyer le front. Même à cheminer ainsi au ras de la Tamise, il faisait une chaleur étouffante. L'eau n'apportait guère de fraîcheur et si elle frémissait encore, ce semblait être plus par habitude que par énergie. Comme Bodichiev avait choisit de descendre sur la rive, plutôt que de demeurer sur le quai, dans l'espoir de glaner un peu d'air frais, il s'en trouvait un peu marri.
Il devait avancer avec précautions, pour ne pas se tordre les chevilles sur les débris que le fleuve ne cessait de déposer. Le regard attiré par un éclat de lumière, Bodichiev se pencha vers le gravier, puis se décida à s'accroupir sur un genou. Ramassant deux ou trois cailloux à la teinte peu naturelle, il les porta à ses yeux. Des tessons de céramique. Qui savait depuis combien de temps la Tamise les charriait ? À en juger tant par les motifs qu'on y discernait encore que par le polissage de leurs arêtes, ce devait faire déjà fort longtemps. Bodichiev se releva avec un craquement des articulations. Il s'amusa à faire rouler les trois brisures de faïence entre ses doigts, comme l'on ferait avec des osselets. Il se pouvait très bien que les vases ou les assiettes auxquels ils appartenaient autrefois aient été brisés par quelque servante maladroite sous le règne de la tsarine Victoria. Et qu'ainsi, depuis plus d'un siècle, ces fragments de vaisselle victorienne se promenassent entre deux eaux.
Levant le nez, Bodichiev regarda le ciel d'un bleu parfait puis, clignant les yeux, un instant ébloui par la clarté de cette grande journée d'été, il reporta son attention vers les façades qui dominaient le front de Tamise.

Inédit © André-François Ruaud

médiation

  • conférence

presse

livre & lire

sur le fil

Attention

Ce site internet n’est aujourd’hui plus actualisé car il fera peau neuve en juin 2017. L’équipe de l’Arald vous proposera bientôt une nouvelle forme de navigation dans le site centrée autour de la médiation, des présentations détaillées des auteurs et de leurs publications, des informations pratiques mais aussi les actualités de la vie littéraire dans la région.

 

Merci de votre patience, et à très […] Lire la suite

Calendrier d'événements

avril 2017
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

événements à venir

  • Pas d'événement.