Béatrice de Jurquet

Photo de Béatrice de Jurquet
© Béatrice de Jurquet

biographie

Née en 1940 à Saint-Girons, Ariège

Vit dans le Rhône

poésie, récit

Béatrice de Jurquet vit et travaille à Lyon. Psychanalyste. Elle a obtenu le Prix Louise Labé pour "Le Jardin des batailles".

A publié dans de nombreuses revues : L'Inactuel ("La musique empêchée", dans un numéro portant sur le thème du meurtre), les "Cahiers de la Villa Gillet" ("La pièce aux voix"), poèmes dans un numéro du "Nouveau Recueil". Traduction (en collaboration avec un autre traducteur, Philippe Jaccottet) du poète suisse de langue italienne, Fabio Pusterla, et préface de son livre "Deux rives", Cheyne éditeur, collection "D'une voix l'autre" (2002).

Participation à "Nel Pieno Giorno dell'oscurita", anthologie italienne de la poésie française contemporaine (Marcos y Marcos, 2000). B.de J.

bibliographie

  • Le Jardin des batailles, Circé, 1999.
  • La Traversée des lignes, Circé, 1997.
  • Cour intérieure, Éditions de l'Aube, 1991.
  • Molly Furgo, Éditions Commune Mesure, 1981.
  • Ça va mal tout va mal, Éditions Commune Mesure, 1973.

extraits

Pièce aux voix, 1


Qui ne voit
dans la pièce aux voix le meurtre ?
Qui n'entend les insultes,
dans le verger
les barreaux sciés des racines ?

À travers l'espace qui a tant de mal
à se prononcer, et dans le temps qui presse,
arrivent quelques mots, tels que
Vache Prairie Lyrisme Ruminant,
quelques mots
sortis à découverts,
incrédules.

____

Pièce aux voix, 2


- les mots me manquent mais ce ne sont
pas des mots - et dis-moi, qu'est cette pièce
aux voix dont tu parles la nuit ? Un nom
de fleur ? un nom sans corps, un os,
un vêtement sur une chaise, on voit bien
que tu n'en sais rien - je te parle moi de
ce qui serait pour nous le seul endroit où
la route se franchit, où n'importe quel mot
est de passe, est un ciel sur des visages
auxquels ont aurait ôté la poussière.
Dans la pièce aux voix, manque une fenêtre,
manquent des quarts et quarts de ton.


_____


une intense faiblesse


Sous la pluie qui a vécu avec moi,
verre
vidé d'un coup, déjà !
C'est fini,
je n'ai plus de preuve, ma mémoire d'eau
me regarde passer
sans rien dire, de quel pays es-tu, que
vénères-tu, quelle étoile, où sont
les tiens, dis ceci ou cela…

Dans mille ans -
j'ai perdu le compte - un bruit de phrases -
- une intense faiblesse -

_____

Les aubes

Monde
empli de monde,
monde où je m'attarde.


Le café se prépare. Comment fut
la nuit ? Je dis ou tu dis : quelle belle lumière !


Le besoin d'être aimé se filtre,
avec des estafilades de noir,
de rêves passés.
Matin
des éléments mis bout à bout, il
n'y a rien d'autre à dire pour le moment.
Les aubes s'empilent, il ne faut pas les casser.


© Béatrice de Jurquet

médiation

  • lecture
  • table ronde et débat

Béatrice de Jurquet

Photo de Béatrice de Jurquet
© Béatrice de Jurquet

biographie

Née en 1940 à Saint-Girons, Ariège

Vit dans le Rhône

poésie, récit

Béatrice de Jurquet vit et travaille à Lyon. Psychanalyste. Elle a obtenu le Prix Louise Labé pour "Le Jardin des batailles".

A publié dans de nombreuses revues : L'Inactuel ("La musique empêchée", dans un numéro portant sur le thème du meurtre), les "Cahiers de la Villa Gillet" ("La pièce aux voix"), poèmes dans un numéro du "Nouveau Recueil". Traduction (en collaboration avec un autre traducteur, Philippe Jaccottet) du poète suisse de langue italienne, Fabio Pusterla, et préface de son livre "Deux rives", Cheyne éditeur, collection "D'une voix l'autre" (2002).

Participation à "Nel Pieno Giorno dell'oscurita", anthologie italienne de la poésie française contemporaine (Marcos y Marcos, 2000). B.de J.

bibliographie

  • Le Jardin des batailles, Circé, 1999.
  • La Traversée des lignes, Circé, 1997.
  • Cour intérieure, Éditions de l'Aube, 1991.
  • Molly Furgo, Éditions Commune Mesure, 1981.
  • Ça va mal tout va mal, Éditions Commune Mesure, 1973.

extraits

Pièce aux voix, 1


Qui ne voit
dans la pièce aux voix le meurtre ?
Qui n'entend les insultes,
dans le verger
les barreaux sciés des racines ?

À travers l'espace qui a tant de mal
à se prononcer, et dans le temps qui presse,
arrivent quelques mots, tels que
Vache Prairie Lyrisme Ruminant,
quelques mots
sortis à découverts,
incrédules.

____

Pièce aux voix, 2


- les mots me manquent mais ce ne sont
pas des mots - et dis-moi, qu'est cette pièce
aux voix dont tu parles la nuit ? Un nom
de fleur ? un nom sans corps, un os,
un vêtement sur une chaise, on voit bien
que tu n'en sais rien - je te parle moi de
ce qui serait pour nous le seul endroit où
la route se franchit, où n'importe quel mot
est de passe, est un ciel sur des visages
auxquels ont aurait ôté la poussière.
Dans la pièce aux voix, manque une fenêtre,
manquent des quarts et quarts de ton.


_____


une intense faiblesse


Sous la pluie qui a vécu avec moi,
verre
vidé d'un coup, déjà !
C'est fini,
je n'ai plus de preuve, ma mémoire d'eau
me regarde passer
sans rien dire, de quel pays es-tu, que
vénères-tu, quelle étoile, où sont
les tiens, dis ceci ou cela…

Dans mille ans -
j'ai perdu le compte - un bruit de phrases -
- une intense faiblesse -

_____

Les aubes

Monde
empli de monde,
monde où je m'attarde.


Le café se prépare. Comment fut
la nuit ? Je dis ou tu dis : quelle belle lumière !


Le besoin d'être aimé se filtre,
avec des estafilades de noir,
de rêves passés.
Matin
des éléments mis bout à bout, il
n'y a rien d'autre à dire pour le moment.
Les aubes s'empilent, il ne faut pas les casser.


© Béatrice de Jurquet

médiation

  • lecture
  • table ronde et débat
sur le fil

Attention

Ce site internet n’est aujourd’hui plus actualisé car il fera peau neuve en juin 2017. L’équipe de l’Arald vous proposera bientôt une nouvelle forme de navigation dans le site centrée autour de la médiation, des présentations détaillées des auteurs et de leurs publications, des informations pratiques mais aussi les actualités de la vie littéraire dans la région.

 

Merci de votre patience, et à très […] Lire la suite

Calendrier d'événements

avril 2017
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

événements à venir

  • Pas d'événement.