Chantal Pelletier

Photo de Chantal  Pelletier
© Patrick Hochner

biographie

Née en 1949 à Lyon, Rhône

Vit dans le Vaucluse

site personnel : http://chantalpelletier.free.fr

roman, poésie, récit, essai

Née à Lyon où elle a vécu jusqu'à l'âge de dix-neuf ans, elle a une licence de psychologie.

Habite ensuite à Nice, Bruxelles, Paris où elle est comédienne de théâtre tout en pratiquant différents petits boulots toujours liés à l'écriture (articles, annonces publicitaires).

Juste après la publication de son premier roman, en 1976, elle devient, au théâtre, à Paris, une des "Trois Jeanne", un trio féministe à l'humour décapant. Dix ans de succès.

Puis elle est co-auteur et metteur en scène des one-woman shows de Martine Boéri ("Arthur", "Et pendant ce temps les Japonais travaillent"). Son activité théâtrale prend fin avec le décès de Martine Boéri en 1992.

Scénariste pour la télévision et le cinéma, elle est l'auteur d'une vingtaine d'ouvrages (romans, essais, récits, poèmes).

Depuis 1997, elle écrit essentiellement des policiers, dont, à la Série noire, un recueil de nouvelles ("Troubles Fêtes", 2001) et une trilogie autour de l'inspecteur Maurice Laice : "Éros et Thalasso" (1998), "Le Chant du bouc" (Grand Prix du roman noir de Cognac 2001), "More is less" (2002).

Son dernier roman, "La Visite", marque son retour à la comédie. C.P.

bibliographie

  • Signoret ou la traversée des apparences, éditions Busclats, 2015.
  • Et elles croyaient en Jean-Luc Godard, Joëlle Losfeld, 2015.
  • Cinq femmes chinoises, Joëlle Losfeld, 2013.
  • À cœur et à Kriss, Éditions des Busclats, 2011.
  • De bouche à bouches, Joëlle Losfeld, 2011.
  • Montmartre, mont des Martyrs, Gallimard, Série noire, 2008.
  • Voyages en gourmandise, NIL éditions, Exquis d'écrivains, 2007.
  • Tirez sur le caviste, Éditions La Branche, Suite noire, 2007.
  • Paradis andalous, Joëlle Losfeld, 2007.
  • Noir caméra !, Fayard, 2006.
  • L'Enfer des anges, Fayard, 2005.
  • La Visite, Balland, 2003.
  • More is less, Gallimard, Série noire, 2002. Réédition en Folio policier en 2008.
  • Troubles Fêtes, Gallimard, Série noire, 2001.
  • Le Plus Vieux Péché du monde, in "Bleu, blanc, sang", Fleuve noir, 2001.
  • Chairs amies, illustrations de Pascal Garnier, Éditions du Ricochet, 2001.
  • Le Chant du Bouc, Gallimard, Série noire, 2000.
  • La Grosse, in "Paris, rive chaude", Autrement, 2000.
  • Éros et Thalasso, Gallimard, Série noire, 1998.
  • Lavande tuera, Éditions de la Baleine, Le Poulpe, 1997.
  • Le Squatt, Le Cherche Midi éditeur, 1996.
  • Un scénario nommé désir, avec Brigitte Peskine, Belfond, 1994.
  • Le Fils d'Ariane, Manya, 1992.
  • Supermaché rayon bonheur, Manya, 1990.
  • Rigole et tais-toi, avec Martine Boéri, Calmann-Lévy, 1989.
  • Papy-boom, avec Maximilienne Levet, Grasset, 1988.
  • Et l'amour dans tout ça ?, avec Kriss Grafitti, Balland, 1988.
  • Biographie d'Eddy Mitchell, Seghers, 1981.
  • L'Octobre, Jean-Jacques Pauvert, 1976.

extraits

INFIDÈLE


Infidèle,

Depuis ton départ, tu me harcèles. Pire qu'un moustique entêté, car ces stridulantes bestioles ont au moins la décence de n'emmerder le monde qu'aux heures sombres de l'été. Toi, tu m'assailles à longueur de nuit et de journée, quelle que soit la saison. Il faut dire que tu ignores la décence. Tu as toujours été pire qu'une putain. Une chienne en chaleur. Ce genre de femmes à prendre par tous les trous, qui sait se frotter aux hommes pour les faire durcir. Devant tant d'obscénité, j'ai parfois compris le dégoût qu'éprouvaient les homosexuels pour les femmes. Ne pas se comporter en femelle mais en mère et compagne est un équilibre enviable, qu'une goinfre comme toi n'a jamais pu atteindre, et peut-être ne mérites-tu pas d'appartenir à la race humaine, même dans la sous-catégorie des femmes. La gloutonnerie est le propre de la bête.

Ton insatiable besoin de faire rire me paraît tout aussi condamnable. Ton baratin habile, tes bons mots, les impitoyables moqueries ont, dès l'enfance, réduit trop de proies à néant, et le jaillissement du rire, qui fut ton principal instrument de conquête, t'était plus indispensable que la semence de tes amants. Ton corps insupportablement parfait et ton visage de star n'auraient pas suffi à t'assurer une emprise aussi pernicieuse sur les autres. Que tes stratagèmes nous aient conduits aussi nombreux ici pour saluer ton départ est impardonnable.

Ton ultime forfait est en effet le pire. Si encore j'étais la seule à injurier ton absence ! Mais tous ceux qui t'ont approchée ne savent comment survivre. Ce crime doit donc être jugé et il est grand temps que nous portions plainte. Tu n'aurais pas dû perdre ta bataille contre le destin. Cette défaite met en danger la vie d'autrui, et même si tu es jugée par contumace, la sentence aura au moins valeur d'exemple.

Inutile de te souhaiter les flammes de l'enfer, et cela me console. Tu les connaîtras à l'instant, dans la diabolique soufflerie du funérarium qui transformera en cendres tes kilos de chair, d'esprit, de tripes, de paroles et de rires. S'y mêlera, jusque dans les poussières blanches de l'urne laquée, ce papier noirci de rancune. Je le glisserai dans ta poche en me penchant sur toi une dernière fois, pour gueuler que ta mort est une infraction grave, méritant la condamnation à perpétuité.


© Chantal Pelletier

médiation

  • lecture
  • table ronde et débat
  • création de livres et d'expositions
  • rencontre avec une classe

presse

livre & lire

Chantal Pelletier

Photo de Chantal  Pelletier
© Patrick Hochner

biographie

Née en 1949 à Lyon, Rhône

Vit dans le Vaucluse

site personnel : http://chantalpelletier.free.fr

roman, poésie, récit, essai

Née à Lyon où elle a vécu jusqu'à l'âge de dix-neuf ans, elle a une licence de psychologie.

Habite ensuite à Nice, Bruxelles, Paris où elle est comédienne de théâtre tout en pratiquant différents petits boulots toujours liés à l'écriture (articles, annonces publicitaires).

Juste après la publication de son premier roman, en 1976, elle devient, au théâtre, à Paris, une des "Trois Jeanne", un trio féministe à l'humour décapant. Dix ans de succès.

Puis elle est co-auteur et metteur en scène des one-woman shows de Martine Boéri ("Arthur", "Et pendant ce temps les Japonais travaillent"). Son activité théâtrale prend fin avec le décès de Martine Boéri en 1992.

Scénariste pour la télévision et le cinéma, elle est l'auteur d'une vingtaine d'ouvrages (romans, essais, récits, poèmes).

Depuis 1997, elle écrit essentiellement des policiers, dont, à la Série noire, un recueil de nouvelles ("Troubles Fêtes", 2001) et une trilogie autour de l'inspecteur Maurice Laice : "Éros et Thalasso" (1998), "Le Chant du bouc" (Grand Prix du roman noir de Cognac 2001), "More is less" (2002).

Son dernier roman, "La Visite", marque son retour à la comédie. C.P.

bibliographie

  • Signoret ou la traversée des apparences, éditions Busclats, 2015.
  • Et elles croyaient en Jean-Luc Godard, Joëlle Losfeld, 2015.
  • Cinq femmes chinoises, Joëlle Losfeld, 2013.
  • À cœur et à Kriss, Éditions des Busclats, 2011.
  • De bouche à bouches, Joëlle Losfeld, 2011.
  • Montmartre, mont des Martyrs, Gallimard, Série noire, 2008.
  • Voyages en gourmandise, NIL éditions, Exquis d'écrivains, 2007.
  • Tirez sur le caviste, Éditions La Branche, Suite noire, 2007.
  • Paradis andalous, Joëlle Losfeld, 2007.
  • Noir caméra !, Fayard, 2006.
  • L'Enfer des anges, Fayard, 2005.
  • La Visite, Balland, 2003.
  • More is less, Gallimard, Série noire, 2002. Réédition en Folio policier en 2008.
  • Troubles Fêtes, Gallimard, Série noire, 2001.
  • Le Plus Vieux Péché du monde, in "Bleu, blanc, sang", Fleuve noir, 2001.
  • Chairs amies, illustrations de Pascal Garnier, Éditions du Ricochet, 2001.
  • Le Chant du Bouc, Gallimard, Série noire, 2000.
  • La Grosse, in "Paris, rive chaude", Autrement, 2000.
  • Éros et Thalasso, Gallimard, Série noire, 1998.
  • Lavande tuera, Éditions de la Baleine, Le Poulpe, 1997.
  • Le Squatt, Le Cherche Midi éditeur, 1996.
  • Un scénario nommé désir, avec Brigitte Peskine, Belfond, 1994.
  • Le Fils d'Ariane, Manya, 1992.
  • Supermaché rayon bonheur, Manya, 1990.
  • Rigole et tais-toi, avec Martine Boéri, Calmann-Lévy, 1989.
  • Papy-boom, avec Maximilienne Levet, Grasset, 1988.
  • Et l'amour dans tout ça ?, avec Kriss Grafitti, Balland, 1988.
  • Biographie d'Eddy Mitchell, Seghers, 1981.
  • L'Octobre, Jean-Jacques Pauvert, 1976.

extraits

INFIDÈLE


Infidèle,

Depuis ton départ, tu me harcèles. Pire qu'un moustique entêté, car ces stridulantes bestioles ont au moins la décence de n'emmerder le monde qu'aux heures sombres de l'été. Toi, tu m'assailles à longueur de nuit et de journée, quelle que soit la saison. Il faut dire que tu ignores la décence. Tu as toujours été pire qu'une putain. Une chienne en chaleur. Ce genre de femmes à prendre par tous les trous, qui sait se frotter aux hommes pour les faire durcir. Devant tant d'obscénité, j'ai parfois compris le dégoût qu'éprouvaient les homosexuels pour les femmes. Ne pas se comporter en femelle mais en mère et compagne est un équilibre enviable, qu'une goinfre comme toi n'a jamais pu atteindre, et peut-être ne mérites-tu pas d'appartenir à la race humaine, même dans la sous-catégorie des femmes. La gloutonnerie est le propre de la bête.

Ton insatiable besoin de faire rire me paraît tout aussi condamnable. Ton baratin habile, tes bons mots, les impitoyables moqueries ont, dès l'enfance, réduit trop de proies à néant, et le jaillissement du rire, qui fut ton principal instrument de conquête, t'était plus indispensable que la semence de tes amants. Ton corps insupportablement parfait et ton visage de star n'auraient pas suffi à t'assurer une emprise aussi pernicieuse sur les autres. Que tes stratagèmes nous aient conduits aussi nombreux ici pour saluer ton départ est impardonnable.

Ton ultime forfait est en effet le pire. Si encore j'étais la seule à injurier ton absence ! Mais tous ceux qui t'ont approchée ne savent comment survivre. Ce crime doit donc être jugé et il est grand temps que nous portions plainte. Tu n'aurais pas dû perdre ta bataille contre le destin. Cette défaite met en danger la vie d'autrui, et même si tu es jugée par contumace, la sentence aura au moins valeur d'exemple.

Inutile de te souhaiter les flammes de l'enfer, et cela me console. Tu les connaîtras à l'instant, dans la diabolique soufflerie du funérarium qui transformera en cendres tes kilos de chair, d'esprit, de tripes, de paroles et de rires. S'y mêlera, jusque dans les poussières blanches de l'urne laquée, ce papier noirci de rancune. Je le glisserai dans ta poche en me penchant sur toi une dernière fois, pour gueuler que ta mort est une infraction grave, méritant la condamnation à perpétuité.


© Chantal Pelletier

médiation

  • lecture
  • table ronde et débat
  • création de livres et d'expositions
  • rencontre avec une classe

presse

livre & lire

sur le fil

Attention

Ce site internet n’est aujourd’hui plus actualisé car il fera peau neuve en juin 2017. L’équipe de l’Arald vous proposera bientôt une nouvelle forme de navigation dans le site centrée autour de la médiation, des présentations détaillées des auteurs et de leurs publications, des informations pratiques mais aussi les actualités de la vie littéraire dans la région.

 

Merci de votre patience, et à très […] Lire la suite

Calendrier d'événements

mai 2017
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031EC

événements à venir

  • Pas d'événement.