Danielle Martinigol

Photo de Danielle  Martinigol
© Danielle Martinigol

biographie

Née en 1949 à Meursault, Côte-d'Or

Vit dans le Rhône

site personnel : http://martinigol.monsite-orange.fr/

courriel : martinigol@wanadoo.fr

auteur de textes

Danielle Martinigol dit de son curriculum vitae qu'il ressemble à une carte des vins ! En effet, fille d'un père né à Nuits-Saint-Georges et d'une mère née à Meursault, elle vint au monde en pleine période des vendanges 1949 au cœur des grands vignobles bourguignons. Fan de science-fiction dès l'âge de 11 ans, elle a fait ses études à Beaune et à Dijon où elle obtint une maîtrise et un D.E.A. en Lettres modernes sur les littératures conjecturales.

Enseignante depuis 1972, elle quitte la Bourgogne en 1979 pour un poste en région parisienne. Dix-huit ans plus tard, elle a rejoint son fief et réside depuis lors à Juliénas, tout en enseignant à Mâcon.

Danielle Martinigol a publié des dossiers pédagogiques chez Hachette et pour le C.N.D.P. et participé à la formation d'enseignants et de bibliothécaires sur la lecture de la science-fiction.

C'est pour ses deux enfants et pour ses élèves qu'elle décide un jour d'écrire un premier roman : "L'Or bleu", qui traite de la gestion future de l'eau à la surface de notre planète. D'autres romans suivent qui offrent matière à réflexion sur le thème qui lui est cher : l'écologie. Elle obtient le Prix de l'Imaginaire 2002 catégorie Jeunesse pour un gros ouvrage intitulé "Les Abîmes d'Autremer", publié chez Mango.

Sous le nom de Kim Aldany, elle écrit "Les Mange-forêts", en collaboration avec Alain Grousset. Le succès est tel que l'éditeur leur demande une suite. La série Kerri et Mégane est née.

Renouvelant le travail en collaboration, Danielle Martinigol et Alain Grousset s'associent avec Paco Porter pour créer le personnage de Lumina, la princesse magicienne. Cette série est publiée sous le nom de Dan Alpac.

Danielle Martinigol a pour habitude de dire qu'elle est une "écrivaine" heureuse car elle rencontre souvent ses jeunes lecteurs. Elle veut les convaincre que le futur n'est jamais écrit et qu'il leur appartient de faire de l'avenir ce dont ils rêvent.

Elle a encadré aussi des ateliers d'écriture et, avec elle, des jeunes ont écrit des nouvelles.

Danielle a des piles de projets dans ses tiroirs, de quoi, dit-elle, occuper son temps libre jusqu'au XXIIe siècle et au-delà ! D.M.

bibliographie

  • Cantoria, Atalante, 2013.
  • La Légende d'un siècle, Flammarion, 2012.
  • Les Abîmes d'Autremer, illustrations de Manchu, Mango Jeunesse, Autres mondes, 2010.
  • Les Sondeurs des sables : 2, Irgane, Hachette Jeunesse, Le Livre de poche, 2007.
  • Les Sondeurs des sables : 1, Veddem, Hachette Jeunesse, 2007.
  • L'Envol de l'Abîme, Mango Jeunesse, 2004.
  • Lumina : 10, Le Vol du tigre, sous le pseudonyme de Dan Alpac, avec Paco Porter et Alain Grousset, Flammarion-Père Castor, Castor Poche, 2002.
  • Lumina : 9, La Forteresse des ténèbres, sous le pseudonyme de Dan Alpac, avec Paco Porter et Alain Grousset, Flammarion-Père Castor, Castor Poche, 2001.
  • Lumina : 8, Le Jumeau des ombres, sous le pseudonyme de Dan Alpac, avec Paco Porter et Alain Grousset, Flammarion-Père Castor, Castor Poche, 2001.
  • Lumina : 7, L'Alliance noire, sous le pseudonyme de Dan Alpac, avec Paco Porter et Alain Grousset, Flammarion-Père Castor, Castor Poche, 2001.
  • Lumina : 6, Les Araignées d'Arcanie, sous le pseudonyme de Dan Alpac, avec Paco Porter et Alain Grousset, Flammarion-Père Castor, Castor Poche, 2001.
  • La Guerre des dauphins, illustrations de Philippe Munch, Degliame, Le Cadran bleu, 2001.
  • Toi et moi : 9, le Fils de l'astronaute, Pocket Jeunesse, 2000.
  • Lumina : 5, Le Seigneur des gladiateurs, sous le pseudonyme de Dan Alpac, avec Paco Porter et Alain Grousset, Flammarion-Père Castor, Castor Poche, 2000.
  • Lumina : 4, Le Désert ensorcelé, sous le pseudonyme de Dan Alpac, avec Paco Porter et Alain Grousset, Flammarion-Père Castor, Castor Poche, 2000.
  • Lumina : 3, Le Chevalier masqué, sous le pseudonyme de Dan Alpac, avec Paco Porter et Alain Grousset, Flammarion-Père Castor, Castor Poche, 2000.
  • Lumina : 2, L'Épée de feu, sous le pseudonyme de Dan Alpac, avec Paco Porter et Alain Grousset, Flammarion-Père Castor, Castor Poche, 2000.
  • Lumina : 1, Le Royaume maudit, sous le pseudonyme de Dan Alpac, avec Paco Porter et Alain Grousset, Flammarion-Père Castor, Castor Poche, 2000.
  • Les Enfants-étoiles : Les Éclateurs de planètes, Degliame, Le Cadran bleu, 2000.
  • Kerri et Mégane : 6, L'Oiseau-Trésor, sous le pseudonyme de Kim Aldany, avec Alain Grousset, illustrations de Philippe Munch, Nathan, Pleine lune, 2000.
  • Kerri et Mégane : 5, Le Donjon de Malmort, sous le pseudonyme de Kim Aldany, avec Alain Grousset, illustrations de Philippe Munch, Nathan, Pleine lune, 1999.
  • Kerri et Mégane : 4, La Ruche de glace, sous le pseudonyme de Kim Aldany, avec Alain Grousset, illustrations de Philippe Munch, Nathan, Pleine lune, 1998.
  • 68, boulevard Saint-Michel, Flammarion-Père Castor, Castor Poche, 1998.
  • Les Mondes décalés, illustrations de Manchu, Flammarion-Père Castor, Castor Poche Science-fiction, 1997.
  • Les Fruits défendus, illustrations de Marc Bourgne, Hachette, Bibliothèque verte, 1997.
  • Kerri et Mégane : 3, Brocantic-Trafic, sous le pseudonyme de Kim Aldany, avec Alain Grousset, illustrations de Philippe Munch, Nathan, Pleine lune, 1997.
  • L'Enfant-mémoire, illustrations de Manchu, Hachette, Vertige science-fiction, 1996.
  • Kerri et Mégane : 2, Les Transmiroirs, sous le pseudonyme de Kim Aldany, avec Alain Grousset, illustrations de Philippe Munch, Nathan, Pleine lune, 1996.
  • Les Oubliés de Vulcain, illustrations de Manchu, Hachette, Le Livre de poche Jeunesse, 1995. Réédition en 2001.
  • Kerri et Mégane : 1, Les Mange-forêts, sous le pseudonyme de Kim Aldany, avec Alain Grousset, illustrations de Philippe Munch, Nathan, Pleine lune, 1994. Réédition chez France Loisirs en 1999.
  • Les Soleils de Bali, illustrations de Manchu, Hachette, Le Livre de poche Jeunesse, 1993. Réédition en 1997.
  • L'Or bleu, illustrations de Manchu, Hachette, Le Livre de poche Jeunesse, 1989. Réédition en 2014.

extraits

Le bureau donnait sur le vide. C'était un tel luxe dans l'Anneau que seules quelques capitales pouvaient offrir à leurs plus hauts dignitaires la jouissance d'un hublot.
Celui d'Andrian Yagua'San était de la taille d'une baie. Désormais renforcé en diagonales par deux montants croisés de polyplatinium, il permettait naguère de contempler l'espace dans son immensité. Des taches lumineuses scintillaient, lointaines ou proches ; des clous dans le ciel qu'Andrian regardait de moins en moins souvent. Aux premiers temps de sa nomination en qualité d'Étatiste Légal, il avait savouré un nombre incalculable de fois la vue extraordinaire que lui offrait son bureau sur les étoiles. Quelque part, l'une d'elles éclairait la planète des origines, un monde dont on avait forcé l'humanité à oublier le nom.
Mais Andrian n'avait plus le cœur à rêver devant l'espace. L'ampleur de sa tache lui phagocytait la vie, lui rongeait l'esprit. Seul, de temps à autres, l'éclat aveuglant du soleil Tau le ramenait à la contemplation. Il admirait alors quelques instants ce qu'il y avait de l'autre côté de cette baie marquée du X agressif du renforcement : la courbe de l'Anneau artificiel encerclant la planète Teller.
Puis, invariablement, les montants de métal mobilisaient son attention plutôt que la beauté fulgurante et éblouissante de l'hémisphère tellerien inondé par le soleil Tau. Ces montants de métal rouillaient. Et tous ses soucis de responsable d'une population de vingt millions d'hommes, confinés dans la structure, lui revenaient à toute vitesse.
Si seulement, les Archiens avaient eu en leur possession les ateliers de Kourbs pour recycler le métal ! Mais hélas, Archa était le domaine des bureaux. Paki, en particulier, la capitale de cette zone, était truffée d'espaces vides sans aucune productivité. Et depuis la scission avec Kourbs, la zone jumelle, sœur toute proche, la guerre consommée entre les deux communautés ne permettait plus aucun échange. Le marché noir n'existait pas entre ces deux modules de l'Anneau.
Il avait été décidé que les zones faibles d'Archa seraient renforcées en priorité. Ainsi en allait-il de la baie du bureau de l'Étatiste Légal.
Andrian avait donc dû se résoudre à voir le disque de Tau et la planète Teller divisés en deux. Etrange reflet de la situation des humains eux-mêmes.

Extrait de "Le Nuage Nord" © Danielle Martinigol

médiation

Public visé par les animations

  • 6 - 10 ans
  • collégiens
  • lycéens

Quelles animations ?

Interventions d'une heure et demie : temps idéal. 4 groupes par jour au maximum. 50 élèves par groupe au maximum. Lecture intégrale d'un ouvrage. Questionnaires préparés à l'avance et mémorisés. Élèves ne prenant de préférence pas de notes pendant la discussion et ne manipulant pas du papier sans arrêt. Intervention dans une salle calme. Présence du professeur souhaitée. Si possible un tableau, ou un tableau de papier. Présence de magnétophones ou de caméscopes indifférente. Groupes disciplinés souhaités. Toutes ces conditions ne sont là que pour assurer la réussite la plus totale à la rencontre.

Danielle Martinigol

Photo de Danielle  Martinigol
© Danielle Martinigol

biographie

Née en 1949 à Meursault, Côte-d'Or

Vit dans le Rhône

site personnel : http://martinigol.monsite-orange.fr/

courriel : martinigol@wanadoo.fr

auteur de textes

Danielle Martinigol dit de son curriculum vitae qu'il ressemble à une carte des vins ! En effet, fille d'un père né à Nuits-Saint-Georges et d'une mère née à Meursault, elle vint au monde en pleine période des vendanges 1949 au cœur des grands vignobles bourguignons. Fan de science-fiction dès l'âge de 11 ans, elle a fait ses études à Beaune et à Dijon où elle obtint une maîtrise et un D.E.A. en Lettres modernes sur les littératures conjecturales.

Enseignante depuis 1972, elle quitte la Bourgogne en 1979 pour un poste en région parisienne. Dix-huit ans plus tard, elle a rejoint son fief et réside depuis lors à Juliénas, tout en enseignant à Mâcon.

Danielle Martinigol a publié des dossiers pédagogiques chez Hachette et pour le C.N.D.P. et participé à la formation d'enseignants et de bibliothécaires sur la lecture de la science-fiction.

C'est pour ses deux enfants et pour ses élèves qu'elle décide un jour d'écrire un premier roman : "L'Or bleu", qui traite de la gestion future de l'eau à la surface de notre planète. D'autres romans suivent qui offrent matière à réflexion sur le thème qui lui est cher : l'écologie. Elle obtient le Prix de l'Imaginaire 2002 catégorie Jeunesse pour un gros ouvrage intitulé "Les Abîmes d'Autremer", publié chez Mango.

Sous le nom de Kim Aldany, elle écrit "Les Mange-forêts", en collaboration avec Alain Grousset. Le succès est tel que l'éditeur leur demande une suite. La série Kerri et Mégane est née.

Renouvelant le travail en collaboration, Danielle Martinigol et Alain Grousset s'associent avec Paco Porter pour créer le personnage de Lumina, la princesse magicienne. Cette série est publiée sous le nom de Dan Alpac.

Danielle Martinigol a pour habitude de dire qu'elle est une "écrivaine" heureuse car elle rencontre souvent ses jeunes lecteurs. Elle veut les convaincre que le futur n'est jamais écrit et qu'il leur appartient de faire de l'avenir ce dont ils rêvent.

Elle a encadré aussi des ateliers d'écriture et, avec elle, des jeunes ont écrit des nouvelles.

Danielle a des piles de projets dans ses tiroirs, de quoi, dit-elle, occuper son temps libre jusqu'au XXIIe siècle et au-delà ! D.M.

bibliographie

  • Aventures à Guédelon 1 Les pierres qui pleurent, ActuSf, 2016.
  • Cantoria, Atalante, 2013.
  • La Légende d'un siècle, Flammarion, 2012.
  • Les Abîmes d'Autremer, illustrations de Manchu, Mango Jeunesse, Autres mondes, 2010.
  • Les Sondeurs des sables : 2, Irgane, Hachette Jeunesse, Le Livre de poche, 2007.
  • Les Sondeurs des sables : 1, Veddem, Hachette Jeunesse, 2007.
  • L'Envol de l'Abîme, Mango Jeunesse, 2004.
  • Lumina : 10, Le Vol du tigre, sous le pseudonyme de Dan Alpac, avec Paco Porter et Alain Grousset, Flammarion-Père Castor, Castor Poche, 2002.
  • Lumina : 9, La Forteresse des ténèbres, sous le pseudonyme de Dan Alpac, avec Paco Porter et Alain Grousset, Flammarion-Père Castor, Castor Poche, 2001.
  • Lumina : 8, Le Jumeau des ombres, sous le pseudonyme de Dan Alpac, avec Paco Porter et Alain Grousset, Flammarion-Père Castor, Castor Poche, 2001.
  • Lumina : 7, L'Alliance noire, sous le pseudonyme de Dan Alpac, avec Paco Porter et Alain Grousset, Flammarion-Père Castor, Castor Poche, 2001.
  • Lumina : 6, Les Araignées d'Arcanie, sous le pseudonyme de Dan Alpac, avec Paco Porter et Alain Grousset, Flammarion-Père Castor, Castor Poche, 2001.
  • La Guerre des dauphins, illustrations de Philippe Munch, Degliame, Le Cadran bleu, 2001.
  • Toi et moi : 9, le Fils de l'astronaute, Pocket Jeunesse, 2000.
  • Lumina : 5, Le Seigneur des gladiateurs, sous le pseudonyme de Dan Alpac, avec Paco Porter et Alain Grousset, Flammarion-Père Castor, Castor Poche, 2000.
  • Lumina : 4, Le Désert ensorcelé, sous le pseudonyme de Dan Alpac, avec Paco Porter et Alain Grousset, Flammarion-Père Castor, Castor Poche, 2000.
  • Lumina : 3, Le Chevalier masqué, sous le pseudonyme de Dan Alpac, avec Paco Porter et Alain Grousset, Flammarion-Père Castor, Castor Poche, 2000.
  • Lumina : 2, L'Épée de feu, sous le pseudonyme de Dan Alpac, avec Paco Porter et Alain Grousset, Flammarion-Père Castor, Castor Poche, 2000.
  • Lumina : 1, Le Royaume maudit, sous le pseudonyme de Dan Alpac, avec Paco Porter et Alain Grousset, Flammarion-Père Castor, Castor Poche, 2000.
  • Les Enfants-étoiles : Les Éclateurs de planètes, Degliame, Le Cadran bleu, 2000.
  • Kerri et Mégane : 6, L'Oiseau-Trésor, sous le pseudonyme de Kim Aldany, avec Alain Grousset, illustrations de Philippe Munch, Nathan, Pleine lune, 2000.
  • Kerri et Mégane : 5, Le Donjon de Malmort, sous le pseudonyme de Kim Aldany, avec Alain Grousset, illustrations de Philippe Munch, Nathan, Pleine lune, 1999.
  • Kerri et Mégane : 4, La Ruche de glace, sous le pseudonyme de Kim Aldany, avec Alain Grousset, illustrations de Philippe Munch, Nathan, Pleine lune, 1998.
  • 68, boulevard Saint-Michel, Flammarion-Père Castor, Castor Poche, 1998.
  • Les Mondes décalés, illustrations de Manchu, Flammarion-Père Castor, Castor Poche Science-fiction, 1997.
  • Les Fruits défendus, illustrations de Marc Bourgne, Hachette, Bibliothèque verte, 1997.
  • Kerri et Mégane : 3, Brocantic-Trafic, sous le pseudonyme de Kim Aldany, avec Alain Grousset, illustrations de Philippe Munch, Nathan, Pleine lune, 1997.
  • L'Enfant-mémoire, illustrations de Manchu, Hachette, Vertige science-fiction, 1996.
  • Kerri et Mégane : 2, Les Transmiroirs, sous le pseudonyme de Kim Aldany, avec Alain Grousset, illustrations de Philippe Munch, Nathan, Pleine lune, 1996.
  • Les Oubliés de Vulcain, illustrations de Manchu, Hachette, Le Livre de poche Jeunesse, 1995. Réédition en 2001.
  • Kerri et Mégane : 1, Les Mange-forêts, sous le pseudonyme de Kim Aldany, avec Alain Grousset, illustrations de Philippe Munch, Nathan, Pleine lune, 1994. Réédition chez France Loisirs en 1999.
  • Les Soleils de Bali, illustrations de Manchu, Hachette, Le Livre de poche Jeunesse, 1993. Réédition en 1997.
  • L'Or bleu, illustrations de Manchu, Hachette, Le Livre de poche Jeunesse, 1989. Réédition en 2014.

extraits

Le bureau donnait sur le vide. C'était un tel luxe dans l'Anneau que seules quelques capitales pouvaient offrir à leurs plus hauts dignitaires la jouissance d'un hublot.
Celui d'Andrian Yagua'San était de la taille d'une baie. Désormais renforcé en diagonales par deux montants croisés de polyplatinium, il permettait naguère de contempler l'espace dans son immensité. Des taches lumineuses scintillaient, lointaines ou proches ; des clous dans le ciel qu'Andrian regardait de moins en moins souvent. Aux premiers temps de sa nomination en qualité d'Étatiste Légal, il avait savouré un nombre incalculable de fois la vue extraordinaire que lui offrait son bureau sur les étoiles. Quelque part, l'une d'elles éclairait la planète des origines, un monde dont on avait forcé l'humanité à oublier le nom.
Mais Andrian n'avait plus le cœur à rêver devant l'espace. L'ampleur de sa tache lui phagocytait la vie, lui rongeait l'esprit. Seul, de temps à autres, l'éclat aveuglant du soleil Tau le ramenait à la contemplation. Il admirait alors quelques instants ce qu'il y avait de l'autre côté de cette baie marquée du X agressif du renforcement : la courbe de l'Anneau artificiel encerclant la planète Teller.
Puis, invariablement, les montants de métal mobilisaient son attention plutôt que la beauté fulgurante et éblouissante de l'hémisphère tellerien inondé par le soleil Tau. Ces montants de métal rouillaient. Et tous ses soucis de responsable d'une population de vingt millions d'hommes, confinés dans la structure, lui revenaient à toute vitesse.
Si seulement, les Archiens avaient eu en leur possession les ateliers de Kourbs pour recycler le métal ! Mais hélas, Archa était le domaine des bureaux. Paki, en particulier, la capitale de cette zone, était truffée d'espaces vides sans aucune productivité. Et depuis la scission avec Kourbs, la zone jumelle, sœur toute proche, la guerre consommée entre les deux communautés ne permettait plus aucun échange. Le marché noir n'existait pas entre ces deux modules de l'Anneau.
Il avait été décidé que les zones faibles d'Archa seraient renforcées en priorité. Ainsi en allait-il de la baie du bureau de l'Étatiste Légal.
Andrian avait donc dû se résoudre à voir le disque de Tau et la planète Teller divisés en deux. Etrange reflet de la situation des humains eux-mêmes.

Extrait de "Le Nuage Nord" © Danielle Martinigol

médiation

Public visé par les animations

  • 6 - 10 ans
  • collégiens
  • lycéens

Quelles animations ?

Interventions d'une heure et demie : temps idéal. 4 groupes par jour au maximum. 50 élèves par groupe au maximum. Lecture intégrale d'un ouvrage. Questionnaires préparés à l'avance et mémorisés. Élèves ne prenant de préférence pas de notes pendant la discussion et ne manipulant pas du papier sans arrêt. Intervention dans une salle calme. Présence du professeur souhaitée. Si possible un tableau, ou un tableau de papier. Présence de magnétophones ou de caméscopes indifférente. Groupes disciplinés souhaités. Toutes ces conditions ne sont là que pour assurer la réussite la plus totale à la rencontre.

sur le fil

Attention

Ce site internet n’est aujourd’hui plus actualisé car il fera peau neuve en juin 2017. L’équipe de l’Arald vous proposera bientôt une nouvelle forme de navigation dans le site centrée autour de la médiation, des présentations détaillées des auteurs et de leurs publications, des informations pratiques mais aussi les actualités de la vie littéraire dans la région.

 

Merci de votre patience, et à très […] Lire la suite

Calendrier d'événements

mai 2017
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031EC

événements à venir

  • Pas d'événement.