Marie Diaz

Photo de Marie  Diaz
© Marie Diaz

biographie

Née en 1973 à Saint-Étienne, Loire

Vit en Ille-et-Vilaine

site personnel : http://mariediazillustratrice.blogspot.com/

courriel : marie.diaz35@orange.fr

auteur-illustratrice

Un 27 juillet 1973, Marie Diaz a la chance de voir le jour dans une famille de mangeurs de livres, aux pieds des Monts du Forez.

Elevée aux aventures de Petit Ours Brun, Barbapapa, Lucky Luke ou le Petit Nicolas, elle bricole déjà ses propres rêves lorsqu’elle rencontre à 4 ans Mary Poppins et Peter Pan sur grand écran, deux histoires qui lui changent la vie car elles contiennent tous les nutriments essentiels à la croissance de l’imaginaire.

Ensuite vient la lecture et le fabuleux pouvoir de manipuler les mots, l’émerveillement de ‘Charlie et la Chocolaterie’ et tous les livres de Roald Dahl, sorcier au talent inégalé. Puis les vieux ‘Bibliothèque Verte’ de Papa, les Jack London, James Oliver Curwood, Fenimore Cooper - les loups, les grizzlis, le Wild et les ptarmigans…

Suivront bien d’autres défricheurs d’imaginaire, à saluer sincèrement ; une bonne histoire a un pouvoir longue durée…

Pas plus ‘douée’ que d’autres enfants pour le dessin ou l’écriture, mais toujours encouragée par sa tribu, Marie Diaz s’obstine à vouloir inventer des histoires qui rendraient le monde des hommes plus vivable.

Elle découvre à 18 ans l’école lyonnaise d’illustration Emile Cohl, où d’autres rêveurs dans son genre apprennent à bâtir des images pour raconter des histoires. Le parcours est exigeant et passionnant, pavé de doutes et d’heureuses rencontres.

A partir de 1996, Marie Diaz fait ses premiers pas dans la jungle de l’édition jeunesse avec l’illustration de romans. L’histoire de Flanagan, sortie d’une vertèbre de baleine trouvée sur une plage du Connemara, inaugure en 1998 ses rencontres avec les enfants dans les classes et les salons du livre. A partir de là, le chemin d’auteur d’images et de mots se dessine cahin-caha, avec une seule conviction :

les histoires sont une nourriture vitale, autant que l’eau et l’air…

et l’envie de partager.

Marie Diaz vit aujourd’hui à Rennes en Bretagne, plus près des contes et des falaises.

Elle travaille régulièrement avec les scolaires du CP au collège, intervient dans des formations adultes sur la littérature jeunesse, expose ses illustrations originales avec la galerie lyonnaise L’Imagier Vagabond et dédicace avec plaisir ses ouvrages à travers la France ou à l’étranger lorsque l’occasion se présente !

Location d’expos :

http://imagiervagabond.fr/illustrateurs/marie-diaz

bibliographie

  • Le Prince dragon, illustrations de Olivier Desvaux, Belin Jeunesse, 2014.
  • L'invisible : conte des Indiens Mi'kmaq, illustrations Bruno Pilorget, Belin, 2012.
  • La Reine des glaces, illustrations de Miss Clara, d'après La Reine des Neiges de H.C. Andersen, Gautier-Languereau, 2010.
  • Les Orangers de Tahiti, texte de Roxane Marie Galliez, Éditions Balivernes, Fariboles, 2008.
  • Qui a volé…, texte collectif écrit par une classe pédagogie Freinet, Éditions PEMF, 2006.
  • Marie-Antoinette à fleur de peau, texte de Eric Simard, Éditions Oskar, 2006.
  • Ma première encyclopédie en autocollants : le moyen-âge, texte de Yvette Barbetti, Lito, 2006.
  • Sorcier en neuf leçons, texte de Chantal Cahour, Rageot éditeur, Cascade, 2005.
  • La Fille du Rajah, texte de France Alessi, Bilboquet, 2005.
  • Questions de climat : le voleur de saison, Éditions PEMF, 2004.
  • Les Questions de climat : le voleur de saison, Éditions PEMF, Côté pile-Côté face, 2004.
  • Les Oignons de la fortune, texte de Yvon Mauffret, Rageot éditeur, Cascade, 2004.
  • Les Baguettes d'ivoire, texte de Didier Dufresne, Bilboquet, 2004.
  • Les Baguettes d'ivoire, Bilboquet, 2004.
  • L'Écrivain mystère, texte de Stéphane Daniel, Rageot éditeur, Cascade, 2004.
  • Crimes à tous les étages, texte de Alice Hulot, Rageot éditeur, Cascade, 2004.
  • Barbe-Bleue, texte de Charles Perrault, Magnard, 2003.
  • L'Aigle de Kylmore, texte de Éric Simard, Magnard, Les Fantastiques, 2002.
  • Le Chant sacré des baleines, texte de Éric Simard, Magnard Jeunesse, Les Fantastiques, 2001.
  • Le Grand Départ de Flanagan, Magnard, 2000.
  • La Grande Récolte des potirouillons, illustrations de Stéphane Couillerot, Magnard, 2000.
  • L.O.L.A, texte de Claire Mazard, Éditions Le Père Castor-Flammarion, 2000.
  • Le Souffle de la pierre d'Irlande, texte de Éric Simard, Magnard Jeunesse, Les Fantastiques, 1999. Réedition en 2001.
  • Véga enfant de la nuit, texte de Sarah Cohen-Scali, Magnard Jeunesse, Les Fantastiques, 1998.
  • La Boîte à grandir, texte de Béatrice Gressier, Éditions du Batsberg, Indigo, 1998.
  • L'Anse rouge, texte de Martine Delerm, Magnard Jeunesse, Les Policiers, 1998.
  • Flanagan et la baleine, Magnard Jeunesse, 1998.
  • Monde à l'envers, texte de Anne Naumovic, Éditions du Batsberg, Indigo, 1997.
  • Le Motard sans visage, texte de Éric Sanvoisin, Magnard Jeunesse, Les Policiers, 1997.
  • Le Camescope fantôme, texte de Alain Venisse, Magnard Jeunesse, Les Fantastiques, 1996.

extraits

© Marie Diaz

médiation

Public visé par les animations

  • 6 - 10 ans
  • collégiens

Quelles animations ?

Depuis 1998, j'ai effectué de nombreuses rencontres avec des classes, à l'occasion de fêtes du livre, d'ateliers intégrés dans des projets d'école ou en interventions ponctuelles, en fonction de la demande et des attentes des enseignants. Classes le plus régulièrement rencontrées : CP à CM, mais ce n'est pas exhaustif. J'aimerais aussi à l'avenir intervenir davantage auprès des plus grands, adolescents ou adultes pourquoi pas. Schéma le plus fréquent - en cas de carte blanche et en fonction du temps disponible, la rencontre peut se dérouler en deux, trois ou quatre temps : 1- Introduction par la lecture d'une histoire que j'ai écrite et illustrée ; 2- Réponses aux questions génériques des enfants sur le métier d'auteur-illustrateur ; je montre croquis, maquettes et illustrations originaux qui expliquent le lent cheminement de l'histoire. 3- À partir de personnages de mes histoires ou d'un décor apporté, élaboration d'une histoire simple avec la classe, sous forme de "fresque dessinée" à laquelle participent tous les enfants : (sur une grand bande de papier avec des feutres de couleur, par exemple). Les questions guident les enfants sur les mêmes interrogations que celles de l'auteur : - Qui ? choix du ou des personnages ; - Où ? situation géographique, époque, contexte ; - Quoi ? intrigue, choix du ton de l'histoire : comique, dramatique, fantastique, etc. - Comment ? J'insiste sur le dialogue et le choix démocratique des idées, en utilisant le vote pour les plus importantes, en essayant de solliciter toutes les participations sans me préoccuper des talents déjà balisés, l'important étant que chacun apporte sa pierre à l'édifice. Il ne s'agit pas d'une démonstration de virtuosité mais de trouver l'expression la plus juste des idées, en sensibilisant au raisonnement logique qui structure l'histoire : enchaînement causes/conséquences, psychologie des personnages, crédibilité de l'histoire, nécessité de retomber sur ses pieds au dénouement. 4- Démonstration de dessin (en général, peinture à l'aquarelle).

Marie Diaz

Photo de Marie  Diaz
© Marie Diaz

biographie

Née en 1973 à Saint-Étienne, Loire

Vit en Ille-et-Vilaine

site personnel : http://mariediazillustratrice.blogspot.com/

courriel : marie.diaz35@orange.fr

auteur-illustratrice

Un 27 juillet 1973, Marie Diaz a la chance de voir le jour dans une famille de mangeurs de livres, aux pieds des Monts du Forez.

Elevée aux aventures de Petit Ours Brun, Barbapapa, Lucky Luke ou le Petit Nicolas, elle bricole déjà ses propres rêves lorsqu’elle rencontre à 4 ans Mary Poppins et Peter Pan sur grand écran, deux histoires qui lui changent la vie car elles contiennent tous les nutriments essentiels à la croissance de l’imaginaire.

Ensuite vient la lecture et le fabuleux pouvoir de manipuler les mots, l’émerveillement de ‘Charlie et la Chocolaterie’ et tous les livres de Roald Dahl, sorcier au talent inégalé. Puis les vieux ‘Bibliothèque Verte’ de Papa, les Jack London, James Oliver Curwood, Fenimore Cooper - les loups, les grizzlis, le Wild et les ptarmigans…

Suivront bien d’autres défricheurs d’imaginaire, à saluer sincèrement ; une bonne histoire a un pouvoir longue durée…

Pas plus ‘douée’ que d’autres enfants pour le dessin ou l’écriture, mais toujours encouragée par sa tribu, Marie Diaz s’obstine à vouloir inventer des histoires qui rendraient le monde des hommes plus vivable.

Elle découvre à 18 ans l’école lyonnaise d’illustration Emile Cohl, où d’autres rêveurs dans son genre apprennent à bâtir des images pour raconter des histoires. Le parcours est exigeant et passionnant, pavé de doutes et d’heureuses rencontres.

A partir de 1996, Marie Diaz fait ses premiers pas dans la jungle de l’édition jeunesse avec l’illustration de romans. L’histoire de Flanagan, sortie d’une vertèbre de baleine trouvée sur une plage du Connemara, inaugure en 1998 ses rencontres avec les enfants dans les classes et les salons du livre. A partir de là, le chemin d’auteur d’images et de mots se dessine cahin-caha, avec une seule conviction :

les histoires sont une nourriture vitale, autant que l’eau et l’air…

et l’envie de partager.

Marie Diaz vit aujourd’hui à Rennes en Bretagne, plus près des contes et des falaises.

Elle travaille régulièrement avec les scolaires du CP au collège, intervient dans des formations adultes sur la littérature jeunesse, expose ses illustrations originales avec la galerie lyonnaise L’Imagier Vagabond et dédicace avec plaisir ses ouvrages à travers la France ou à l’étranger lorsque l’occasion se présente !

Location d’expos :

http://imagiervagabond.fr/illustrateurs/marie-diaz

bibliographie

  • Le Prince dragon, illustrations de Olivier Desvaux, Belin Jeunesse, 2014.
  • L'invisible : conte des Indiens Mi'kmaq, illustrations Bruno Pilorget, Belin, 2012.
  • La Reine des glaces, illustrations de Miss Clara, d'après La Reine des Neiges de H.C. Andersen, Gautier-Languereau, 2010.
  • Les Orangers de Tahiti, texte de Roxane Marie Galliez, Éditions Balivernes, Fariboles, 2008.
  • Qui a volé…, texte collectif écrit par une classe pédagogie Freinet, Éditions PEMF, 2006.
  • Marie-Antoinette à fleur de peau, texte de Eric Simard, Éditions Oskar, 2006.
  • Ma première encyclopédie en autocollants : le moyen-âge, texte de Yvette Barbetti, Lito, 2006.
  • Sorcier en neuf leçons, texte de Chantal Cahour, Rageot éditeur, Cascade, 2005.
  • La Fille du Rajah, texte de France Alessi, Bilboquet, 2005.
  • Questions de climat : le voleur de saison, Éditions PEMF, 2004.
  • Les Questions de climat : le voleur de saison, Éditions PEMF, Côté pile-Côté face, 2004.
  • Les Oignons de la fortune, texte de Yvon Mauffret, Rageot éditeur, Cascade, 2004.
  • Les Baguettes d'ivoire, texte de Didier Dufresne, Bilboquet, 2004.
  • Les Baguettes d'ivoire, Bilboquet, 2004.
  • L'Écrivain mystère, texte de Stéphane Daniel, Rageot éditeur, Cascade, 2004.
  • Crimes à tous les étages, texte de Alice Hulot, Rageot éditeur, Cascade, 2004.
  • Barbe-Bleue, texte de Charles Perrault, Magnard, 2003.
  • L'Aigle de Kylmore, texte de Éric Simard, Magnard, Les Fantastiques, 2002.
  • Le Chant sacré des baleines, texte de Éric Simard, Magnard Jeunesse, Les Fantastiques, 2001.
  • Le Grand Départ de Flanagan, Magnard, 2000.
  • La Grande Récolte des potirouillons, illustrations de Stéphane Couillerot, Magnard, 2000.
  • L.O.L.A, texte de Claire Mazard, Éditions Le Père Castor-Flammarion, 2000.
  • Le Souffle de la pierre d'Irlande, texte de Éric Simard, Magnard Jeunesse, Les Fantastiques, 1999. Réedition en 2001.
  • Véga enfant de la nuit, texte de Sarah Cohen-Scali, Magnard Jeunesse, Les Fantastiques, 1998.
  • La Boîte à grandir, texte de Béatrice Gressier, Éditions du Batsberg, Indigo, 1998.
  • L'Anse rouge, texte de Martine Delerm, Magnard Jeunesse, Les Policiers, 1998.
  • Flanagan et la baleine, Magnard Jeunesse, 1998.
  • Monde à l'envers, texte de Anne Naumovic, Éditions du Batsberg, Indigo, 1997.
  • Le Motard sans visage, texte de Éric Sanvoisin, Magnard Jeunesse, Les Policiers, 1997.
  • Le Camescope fantôme, texte de Alain Venisse, Magnard Jeunesse, Les Fantastiques, 1996.

extraits

© Marie Diaz

médiation

Public visé par les animations

  • 6 - 10 ans
  • collégiens

Quelles animations ?

Depuis 1998, j'ai effectué de nombreuses rencontres avec des classes, à l'occasion de fêtes du livre, d'ateliers intégrés dans des projets d'école ou en interventions ponctuelles, en fonction de la demande et des attentes des enseignants. Classes le plus régulièrement rencontrées : CP à CM, mais ce n'est pas exhaustif. J'aimerais aussi à l'avenir intervenir davantage auprès des plus grands, adolescents ou adultes pourquoi pas. Schéma le plus fréquent - en cas de carte blanche et en fonction du temps disponible, la rencontre peut se dérouler en deux, trois ou quatre temps : 1- Introduction par la lecture d'une histoire que j'ai écrite et illustrée ; 2- Réponses aux questions génériques des enfants sur le métier d'auteur-illustrateur ; je montre croquis, maquettes et illustrations originaux qui expliquent le lent cheminement de l'histoire. 3- À partir de personnages de mes histoires ou d'un décor apporté, élaboration d'une histoire simple avec la classe, sous forme de "fresque dessinée" à laquelle participent tous les enfants : (sur une grand bande de papier avec des feutres de couleur, par exemple). Les questions guident les enfants sur les mêmes interrogations que celles de l'auteur : - Qui ? choix du ou des personnages ; - Où ? situation géographique, époque, contexte ; - Quoi ? intrigue, choix du ton de l'histoire : comique, dramatique, fantastique, etc. - Comment ? J'insiste sur le dialogue et le choix démocratique des idées, en utilisant le vote pour les plus importantes, en essayant de solliciter toutes les participations sans me préoccuper des talents déjà balisés, l'important étant que chacun apporte sa pierre à l'édifice. Il ne s'agit pas d'une démonstration de virtuosité mais de trouver l'expression la plus juste des idées, en sensibilisant au raisonnement logique qui structure l'histoire : enchaînement causes/conséquences, psychologie des personnages, crédibilité de l'histoire, nécessité de retomber sur ses pieds au dénouement. 4- Démonstration de dessin (en général, peinture à l'aquarelle).

sur le fil

Attention

Ce site internet n’est aujourd’hui plus actualisé car il fera peau neuve en juin 2017. L’équipe de l’Arald vous proposera bientôt une nouvelle forme de navigation dans le site centrée autour de la médiation, des présentations détaillées des auteurs et de leurs publications, des informations pratiques mais aussi les actualités de la vie littéraire dans la région.

 

Merci de votre patience, et à très […] Lire la suite

Calendrier d'événements

avril 2017
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

événements à venir

  • Pas d'événement.