Olivier Bleys

Photo de Olivier  Bleys
© Olivier Bleys

biographie

Né en 1970 à Lyon, Rhône

Vit en Gironde

site personnel : http://monvolubilis.canalblog.com/

adultes : roman

Olivier Bleys a suivi une formation à la fois technologique et littéraire.

Dès son adolescence, il se prend de passion pour l'écriture et compose plusieurs manuscrits remarqués. À vingt-deux ans, il publie un conte, "L'Île", primé par la Ville de Lyon. En 1995, les éditions Arléa font paraître son deuxième roman,"Le Prince de la Fourchette", qui lui vaut le prix Jean Carmet et une bourse de création de la Région Rhône-Alpes. Son troisième roman, "Pastel", édité chez Gallimard en septembre 2000, obtient plusieurs récompenses dont le prix François Mauriac de l'Académie Française. Il est traduit à l'étranger (Allemagne, Portugal), fait l'objet d'une adaptation télévisée et de nombreuses rééditions (poche, club du livre…).

Outre les romans, Olivier Bleys publie régulièrement des récits de voyage en collaboration avec le photographe Christophe Bourgeois (aux éditions Fer de Chances : "Madagascar, premiers pas au pays d'argile" ; "Mali face à face").

Dès lors, Olivier Bleys participe à plusieurs manifestations littéraires, tant en France qu'à l'étranger, dont la rencontre Lettres Frontière à Genève et les IIIe Jeux de la francophonie à Madagascar. Il effectue également des résidences d'auteur à Rochefort et à la villa Mont-Noir, maison familiale de Marguerite Yourcenar.

Concepteur et scénariste multimédia, il est aussi conférencier sur le thème de l'écrit et des nouvelles technologies. O.B.

bibliographie

adulte

  • Discours d'un arbre sur la fragilité des hommes, Albin Michel, 2015.
  • Haut Vol, Gallimard, 2014.
  • Le maître de café, Albin Michel, 2013.
  • Concerto pour la main morte, Albin Michel, 2013.
  • Voyage en francophonie : une langue autour du monde, Autrement, 2010.
  • Canisse, Gallimard, Folio Science-fiction, 2010.
  • Le Plafond de verre, Desclée de Brouwer, 2009.
  • Le Colonnel désaccordé, Gallimard, Blanche, 2009.
  • Semper Augustus, Gallimard, Blanche, 2007.
  • À l'heure, Virgile, 2005.
  • Le Jardinier d'Assise, Desclée de Brouwer, 2005.
  • Jules Verne, Nouveau Monde éditions, 2005.
  • L'Enfance de croire, Gallimard, Haute Enfance, 2004.
  • L'Épître à Loti, avec un frontispice de Alberto Giacometti, L'Escampette, 2003.
  • Le Voyage, avec la collaboration de Yi Pei Wang, Desclée de Brouwer, 2002.
  • Le Fantôme de la tour Eiffel, Gallimard, 2002.
  • Pastel, Gallimard, 2000.
  • Bleu, Gallimard, 2000. Réédition Folio en 2002.
  • Madagascar, premiers pas au pays d'argile, photographies de Christophe Bourgeois, Fer de Chances, 1999.
  • La Guerche, regards d'artistes sur un village de Touraine, Fer de Chances, 1998.
  • Le Prince de la fourchette, Arléa, 1995.
  • L'Île, Jacques Grancher, 1993.

jeunesse

  • Plus haut que les oiseaux, illustrations de Aranud Cremet, Buveur d'Encre, 2014.
  • Plus haut que les nuages, illustrations de Arnaud Cremet, le Buveur d'encre, 2014.
  • Chambres noires : 2, Chasse à l'âme, texte de Yomqui Dumont, Vents d'Ouest, 2011.
  • Chambres noires : 1, texte de Yomqui Dumont, Vents d'Ouest, 2010.

extraits

adulte

Je veux commencer ce journal dans une chambre au plafond vert, l'odeur crue des feuilles de marronnier, le bruit du gravier qu'on ratisse. Mes yeux se sont ouverts. La jeune lumière est pleine d'incertitudes. Une table, l'angle blanc d'une cheminée creusent la nuit. Des feuillages brouillent les carreaux de fenêtres.
Je veux commencer ce journal par ton visage, la paix lisse de tes traits sur l'oreiller. La fraîcheur d'octobre chasse mon pied sous la couverture, je retrouve comme une eau calme le secret enlacement de nos jambes.
Dans la belle solitude de celui qui s'éveille avant l'autre, j'ai improvisé des jeux, des aventures : mettre ma joue auprès de ton ventre, en suivant des yeux un déroulé de collines ; partager brin à brin tes mèches blondes, et m'amuser à courber le cheveu droit, comme j'étirais le cheveu cambré…
J'ai senti ta main couler au creux de ma poitrine. Elle était douce et déjà familière, pleine de l'abandon confiant qu'enseigne une nuit d'amour. J'ai tiré le drap pour mieux accueillir ce présent délicieux. "Savoure", ai-je pensé, et à tes doigts ouverts j'ai mêlé les miens, plus riche en cet instant que le roi du monde, heureux à toucher le soleil.

Inédit © Olivier Bleys

jeunesse

Je veux commencer ce journal dans une chambre au plafond vert, l'odeur crue des feuilles de marronnier, le bruit du gravier qu'on ratisse. Mes yeux se sont ouverts. La jeune lumière est pleine d'incertitudes. Une table, l'angle blanc d'une cheminée creusent la nuit. Des feuillages brouillent les carreaux de fenêtres.
Je veux commencer ce journal par ton visage, la paix lisse de tes traits sur l'oreiller. La fraîcheur d'octobre chasse mon pied sous la couverture, je retrouve comme une eau calme le secret enlacement de nos jambes.
Dans la belle solitude de celui qui s'éveille avant l'autre, j'ai improvisé des jeux, des aventures : mettre ma joue auprès de ton ventre, en suivant des yeux un déroulé de collines ; partager brin à brin tes mèches blondes, et m'amuser à courber le cheveu droit, comme j'étirais le cheveu cambré…
J'ai senti ta main couler au creux de ma poitrine. Elle était douce et déjà familière, pleine de l'abandon confiant qu'enseigne une nuit d'amour. J'ai tiré le drap pour mieux accueillir ce présent délicieux. "Savoure", ai-je pensé, et à tes diogts ouverts j'ai mêlé les miens, plus riche en cet instant que le roi du monde, heureux à toucher le soleil.

Texte inédit.

presse

livre & lire

Olivier Bleys

Photo de Olivier  Bleys
© Olivier Bleys

biographie

Né en 1970 à Lyon, Rhône

Vit en Gironde

site personnel : http://monvolubilis.canalblog.com/

adultes : roman

Olivier Bleys a suivi une formation à la fois technologique et littéraire.

Dès son adolescence, il se prend de passion pour l'écriture et compose plusieurs manuscrits remarqués. À vingt-deux ans, il publie un conte, "L'Île", primé par la Ville de Lyon. En 1995, les éditions Arléa font paraître son deuxième roman,"Le Prince de la Fourchette", qui lui vaut le prix Jean Carmet et une bourse de création de la Région Rhône-Alpes. Son troisième roman, "Pastel", édité chez Gallimard en septembre 2000, obtient plusieurs récompenses dont le prix François Mauriac de l'Académie Française. Il est traduit à l'étranger (Allemagne, Portugal), fait l'objet d'une adaptation télévisée et de nombreuses rééditions (poche, club du livre…).

Outre les romans, Olivier Bleys publie régulièrement des récits de voyage en collaboration avec le photographe Christophe Bourgeois (aux éditions Fer de Chances : "Madagascar, premiers pas au pays d'argile" ; "Mali face à face").

Dès lors, Olivier Bleys participe à plusieurs manifestations littéraires, tant en France qu'à l'étranger, dont la rencontre Lettres Frontière à Genève et les IIIe Jeux de la francophonie à Madagascar. Il effectue également des résidences d'auteur à Rochefort et à la villa Mont-Noir, maison familiale de Marguerite Yourcenar.

Concepteur et scénariste multimédia, il est aussi conférencier sur le thème de l'écrit et des nouvelles technologies. O.B.

bibliographie

adulte

  • L'Art de la marche, Albin Michel, 2016.
  • Discours d'un arbre sur la fragilité des hommes, Albin Michel, 2015.
  • Haut Vol, Gallimard, 2014.
  • Le maître de café, Albin Michel, 2013.
  • Concerto pour la main morte, Albin Michel, 2013.
  • Voyage en francophonie : une langue autour du monde, Autrement, 2010.
  • Canisse, Gallimard, Folio Science-fiction, 2010.
  • Le Plafond de verre, Desclée de Brouwer, 2009.
  • Le Colonnel désaccordé, Gallimard, Blanche, 2009.
  • Semper Augustus, Gallimard, Blanche, 2007.
  • À l'heure, Virgile, 2005.
  • Le Jardinier d'Assise, Desclée de Brouwer, 2005.
  • Jules Verne, Nouveau Monde éditions, 2005.
  • L'Enfance de croire, Gallimard, Haute Enfance, 2004.
  • L'Épître à Loti, avec un frontispice de Alberto Giacometti, L'Escampette, 2003.
  • Le Voyage, avec la collaboration de Yi Pei Wang, Desclée de Brouwer, 2002.
  • Le Fantôme de la tour Eiffel, Gallimard, 2002.
  • Pastel, Gallimard, 2000.
  • Bleu, Gallimard, 2000. Réédition Folio en 2002.
  • Madagascar, premiers pas au pays d'argile, photographies de Christophe Bourgeois, Fer de Chances, 1999.
  • La Guerche, regards d'artistes sur un village de Touraine, Fer de Chances, 1998.
  • Le Prince de la fourchette, Arléa, 1995.
  • L'Île, Jacques Grancher, 1993.

jeunesse

  • Plus haut que les oiseaux, illustrations de Aranud Cremet, Buveur d'Encre, 2014.
  • Plus haut que les nuages, illustrations de Arnaud Cremet, le Buveur d'encre, 2014.
  • Chambres noires : 2, Chasse à l'âme, texte de Yomqui Dumont, Vents d'Ouest, 2011.
  • Chambres noires : 1, texte de Yomqui Dumont, Vents d'Ouest, 2010.

extraits

adulte

Je veux commencer ce journal dans une chambre au plafond vert, l'odeur crue des feuilles de marronnier, le bruit du gravier qu'on ratisse. Mes yeux se sont ouverts. La jeune lumière est pleine d'incertitudes. Une table, l'angle blanc d'une cheminée creusent la nuit. Des feuillages brouillent les carreaux de fenêtres.
Je veux commencer ce journal par ton visage, la paix lisse de tes traits sur l'oreiller. La fraîcheur d'octobre chasse mon pied sous la couverture, je retrouve comme une eau calme le secret enlacement de nos jambes.
Dans la belle solitude de celui qui s'éveille avant l'autre, j'ai improvisé des jeux, des aventures : mettre ma joue auprès de ton ventre, en suivant des yeux un déroulé de collines ; partager brin à brin tes mèches blondes, et m'amuser à courber le cheveu droit, comme j'étirais le cheveu cambré…
J'ai senti ta main couler au creux de ma poitrine. Elle était douce et déjà familière, pleine de l'abandon confiant qu'enseigne une nuit d'amour. J'ai tiré le drap pour mieux accueillir ce présent délicieux. "Savoure", ai-je pensé, et à tes doigts ouverts j'ai mêlé les miens, plus riche en cet instant que le roi du monde, heureux à toucher le soleil.

Inédit © Olivier Bleys

jeunesse

Je veux commencer ce journal dans une chambre au plafond vert, l'odeur crue des feuilles de marronnier, le bruit du gravier qu'on ratisse. Mes yeux se sont ouverts. La jeune lumière est pleine d'incertitudes. Une table, l'angle blanc d'une cheminée creusent la nuit. Des feuillages brouillent les carreaux de fenêtres.
Je veux commencer ce journal par ton visage, la paix lisse de tes traits sur l'oreiller. La fraîcheur d'octobre chasse mon pied sous la couverture, je retrouve comme une eau calme le secret enlacement de nos jambes.
Dans la belle solitude de celui qui s'éveille avant l'autre, j'ai improvisé des jeux, des aventures : mettre ma joue auprès de ton ventre, en suivant des yeux un déroulé de collines ; partager brin à brin tes mèches blondes, et m'amuser à courber le cheveu droit, comme j'étirais le cheveu cambré…
J'ai senti ta main couler au creux de ma poitrine. Elle était douce et déjà familière, pleine de l'abandon confiant qu'enseigne une nuit d'amour. J'ai tiré le drap pour mieux accueillir ce présent délicieux. "Savoure", ai-je pensé, et à tes diogts ouverts j'ai mêlé les miens, plus riche en cet instant que le roi du monde, heureux à toucher le soleil.

Texte inédit.

presse

livre & lire

sur le fil

Attention

Ce site internet n’est aujourd’hui plus actualisé car il fera peau neuve en juin 2017. L’équipe de l’Arald vous proposera bientôt une nouvelle forme de navigation dans le site centrée autour de la médiation, des présentations détaillées des auteurs et de leurs publications, des informations pratiques mais aussi les actualités de la vie littéraire dans la région.

 

Merci de votre patience, et à très […] Lire la suite

Calendrier d'événements

mai 2017
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031EC

événements à venir

  • Pas d'événement.