l'auteur

Enzo Cormann

Photo de Enzo  Cormann
© Enzo Cormann

Né en 1953 à Sos, Lot-et-Garonne

Vit en Isère

, poésie, récit, roman, nouvelle, théâtre, poésie, récit, roman, nouvelle, poésie, récit, roman, nouvelle, théâtre, essai, essai, essai

auteur de textes

 

parutions

Pas à vendre

Publié le 18 mars 2014

cormannPaco Liebsman, dit Sam Nibel, traduit des polars depuis trente-cinq ans. Après avoir achevé sa centième traduction, au titre prémonitoire de Toutes affaires cessantes, il décide de mettre fin à ses jours et contacte Sibylle, étudiante en philosophie, repérée sur un site d’escorting. Il trouve dans cette jeune et déroutante personne une présence inattendue, quelqu’un à qui parler.

Enzo Cormann, Pas à vendre, Gallimard, 150 p., 15,50 €, ISBN 9782070145478

agenda

Enzo Cormann aux Ateliers croisés de traduction

Publié le 19 novembre 2013
22 novembre 2013 14:30 - 16:30

Troisième Bureau et la Maison Antoine Vitez, centre international de la traduction théâtrale, organisent durant trois jours à Grenoble des ateliers croisés de traduction entre Danemark, France et Turquie.  Enzo Cormann, auteur, romancier, directeur du département Écrivains dramaturges de l’École nationale supérieure des arts et techniques du théâtre (ENSATT), interviendra dans le cadre des conférences de l’après-midi : « L’Ecriture dramatique dans les écoles de théâtre en France. Quels échanges au niveau européen ? », vendredi 22 novembre à 14h30, Le Petit angle, 1 rue du président Carnot, Grenoble

entretiens

Entretien avec Enzo Cormann

Publié le 26 juin 2012

Photo de Enzo CormannDans le mensuel d’actualité politique et culturelle Regards, Enzo Cormann évoque sa vision du théâtre, « ce que seul le théâtre nous permet d’apercevoir du monde », mais également son rapport avec les dramaturgies contemporaines et la capacité d’expérimentation de l’écriture théâtrale. L’écrivain vient de publier aux Solitaires intempestifs un recueil théorique, Ce que seul le théâtre peut dire ainsi que trois drames pour adolescents, Bluff.

parutions

Ce que seul le théâtre peut dire

Publié le 30 mai 2012

Couverture du livre "Ce que seul le théâtre peut dire"Ce que seul le théâtre peut dire, Considérations poélitiques rassemble les articles et conférences d’Enzo Cormann proposés entre 2004 et 2011. Dans cet essai, qui paraît aux Solitaires intempestifs, l’auteur développe une réflexion sur le champ des expérimentations sensibles et singulières offertes par le théâtre.

Enzo Cormann, Ce que seul le théâtre peut dire

Solitaires intempestifs, 192 p., 15,22€, ISBN : 978-2-84681-349-5

parutions

Bluff

Publié le 30 mai 2012

Couverture du livre "Bluff"Le thème du mensonge compose  les courts textes de Bluff, Trois trios dramatiques à l’usage des jeunes générations d’Enzo Cormann, qui paraît aux Solitaires intempestifs. Trois pièces de 33 minutes pour 3 acteurs afin de comprendre pourquoi « nous mentons tous et tout le temps« .

Enzo Cormann, Bluff
Solitaires intempestifs, 128 p., 13,18€, ISBN : 978-2-84681-345-7

présélection pral littérature

Vita Nova Jazz

Publié le 22 juillet 2011

Couverture du livre "Vita Nova Jazz"

Avec Vita Nova Jazz, Enzo Cormann clôt – en musique – son triptyque romanesque autour de l’art et des artistes, entamé en 2006 avec Le Testament de Vénus, poursuivie en 2007 par Surfaces sensibles. Sorte de comédie humaine avec personnages récurrents et destins troublants d' »artistes chaosmiques« .

chroniques

Vita Nova Jazz

Publié le 12 février 2011

Couverture du livre "Vita Nova Jazz"Avec Vita Nova Jazz, Enzo Cormann clôt en beauté – et en musique – son triptyque romanesque autour de l’art et des artistes, entamé en 2006 avec Le Testament de Vénus, poursuivie en 2007 par Surfaces sensibles.

En trois romans, Enzo Cormann a bâti une sorte de comédie humaine, peuplée de personnages récurrents, d’artistes en tous genres qu’il nomme, dans la lignée de Deleuze et Guattari, des « artisans chaosmiques ».

Lire la suite

sur le fil

Jacques A. Bertrand reçoit le prix Alexandre-Vialatte 2015 pour son essai Brèves histoires des choses (Julliard) et pour l’ensemble de son oeuvre chez Julliard.

Dominique Paravel vient de recevoir le Prix Cazes Brasserie Lipp 2016 pour son roman Giratoire paru en janvier chez Serge Safran Editeur.

Michel Thion a reçu le prix « Révélation de poésie 2015 » de la Société des Gens de Lettre. (SGDL), pour son recueil L’Enneigement, paru aux éditions La Rumeur Libre.

Sophie Divry a reçu le prix Trop Virilo qui récompense « la plus vivace poussée de testostérone littéraire de l’année« , pour Quand le diable sortit de la salle de bain (Noir sur Blanc), ex aequo avec Jean Teulé.

Sylvie Deshors fait partie des 7 lauréats du 10e prix Handi-Livres pour son roman L’École du tonnerre (Rue du Monde).

Christian Chavassieux a été couronné par le prix Lettres frontière 2015 pour son roman paru en 2014 L’Affaire des vivants (éditions Phébus)

Calendrier d'événements

mars 2017
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031EC

événements à venir

  • Pas d'événement.