auteur / Jean-Noël Blanc

l'auteur

Jean-Noël Blanc

Photo de Jean-Noël  Blanc
© Jean-Noël Blanc

Né en 1945 à Saint-Étienne, Loire

Vit dans la Loire

, poésie, récit, roman, nouvelle, théâtre, poésie, récit, roman, nouvelle, théâtre, poésie, récit, nouvelle, théâtre, poésie, récit, roman, théâtre, poésie, roman, nouvelle, théâtre, poésie, récit, roman, nouvelle, théâtre, essai, essai, essai, essai, essai

auteur de textes

 

actualités

Les bourses d’écriture 2014

Publié le 10 juillet 2014

12 écrivains bénéficient cette année d’une bourse d’écriture attribuée par la DRAC Rhône-Alpes et la Région Rhône-Alpes, avec le concours de l’ARALD : Lucie Albon, Jean-Noël Blanc, Laurent Cachard, Jean-Pierre Chambon, Sylvie Deshors, Roger Dextre, Catherine Fradier, Loïc Merle, Dominique Paravel, Olivier Saison, Anne Sibran, Fabio Viscogliosi. 5 auteurs de bande dessinée bénéficient aussi d’une bourse d’écriture pour les scénaristes et les scénaristes-illustrateurs de la Région Rhône-Alpes : Jérôme Ruillier, Émilie Vanvolsem, Xael, Zelbda, Arnü West. Lire la suite

actualités, agenda

Jean-Noël Blanc invité de la librairie La Hulotte à Annonay

Publié le 24 septembre 2013
30 novembre -0001 00:00 1 octobre 2013 17:00 - 19:00

Jean-Noël Blanc sera l’invité de la librairie La Hulotte à Annonay pour son dernier livre L’Inauguration des ruines, paru chez Joëlle Losfeld, mardi 1er octobre, à partir de 17h. Il aura auparavant rencontré les élèves du Collège Notre-Dame à Annonay.

actualités

Rentrez, jeunesse !

Publié le 04 septembre 2013

Les auteurs jeunesse aussi font leur rentrée ! Et le cru 2013 s’annonce excellent ! Lire la suite

actualités, agenda, rentrée littéraire

rentrée littéraire : top départ au bord du Léman !

Publié le 30 juillet 2013
6 septembre 2013 - 8 septembre 2013

Affiche-LLQ2013-light-256x342C’est sur les bords du Léman, à l’occasion de la 4e édition du Livre sur les quais, à Morges, en Suisse, que sera donné, du 6 au 8 septembre, le top départ de la rentrée littéraire. Lire la suite

chroniques, parutions

Parler d’amour, à La Ricamarie

Publié le 05 mars 2013

monbonhommeEn confiant à Jean-Noël Blanc une « résidence d’écrivain » destinée à « faire le portrait » d’une cité encore tournée vers un passé mythique : la mine, La Ricamarie ne pouvait pas avoir la main plus heureuse.

Qui d’autre que ce sociologue, amoureux des villes, comme en témoigne sa bibliographie, aurait pu relever le pari d’une « résidence » à 10 minutes de son domicile, dans laquelle, lorsqu’on arrive, « on a pourtant éprouvé la sensation d’un voyage » ? Un joli pied-de-nez aux colloques qui se multiplient sur les résidences, dans lesquels on prend à la lettre en termes d’éloignement un voyage qui reste avant tout imaginaire…

Et pourtant, quelle gageure, que cette cité qui offre dans l’éblouissement du soleil couchant une palette de couleurs étonnantes : « des roux, des ocres, des terres de Sienne, des rouges éteints, des orangés, du cinabre … » Et nous sommes loin d’avoir épuisé le nuancier d’un « crassier » semble-t-il rebaptisé « terril » par les édiles, et dont l’auteur revendique l’appellation « car la dignité n’a que faire des mots compliqués« … « ‘terrils’ : c’est un mot pour les Nordistes ou pour les Parisiens qui font semblant de s’y connaître. Ici, on a des crassiers« .

Quelle gageure, en effet, que cette cité contrastée entre « un ruban de maisons et d’usines en fond de vallée« , mais « qui s’échappe très vite du fond de vallée pour s’étendre sur les collines« . « Où commence et où finit une cité aux coutures si peu marquées ? » Cette question, un autre écrivain se l’était déjà posée dans La forme d’une ville, où Julien Gracq explore le délitement de la ville de Nantes vers ses campagnes. Jean-Noël Blanc y répond de la plus belle des manières : par l’humain. Cette « couture« , ce sont ses habitants : « C’est une dégaine. Un accent. Une mode vestimentaire un peu décalée. Un ton plus populaire. (…) Un petit décalage dans le flux national des mœurs« . Et c’est à l’aune de cette « tranquille complicité des gens modestes et généreux » que l’auteur nous entraine dans une cité qui certes « n’échappe pas à son destin de lieu intermédiaire« . Même pour le cycliste qu’est Jean-Noël Blanc, cette ville « sert de rampe de lancement à l’une des plus belles routes du département. (…) le point de départ d’une béatitude« .

Point de départ ? Ce n’est pourtant qu’à l’arrivée, en fin de résidence et à la fin de son récit, après l’avoir explorée, avoir plongé dans son histoire, celle de la mine, des vagues successives d’immigration, tenté « un raccourci fulgurant » du haut du puits de Combes aux panneaux du centre commercial,  frôlé une « philosophie des crassiers« , que Jean-Noël Blanc touche au but.  » (…) A beaucoup de gens j’ai posé la question de savoir pourquoi ils étaient venus s’installer à La Ricamarie, et c’était une erreur. (…) J’aurais été mieux inspiré de chercher à savoir pourquoi tant d’habitants n’avaient aucune envie de quitter cette ville. Parce que, finalement, c’est la question principale. »

Portrait sensible et subtil porté par une écriture élégante dont la mélancolie est portée par l’esprit du lieu, ce texte est tout sauf un « carnet de voyage », encore moins l’un de ces textes sans grâce qui jalonnent depuis tant d’années l’exercice de la commande à « l’écrivain en résidence ». « Parler d’une ville, c’est toujours, d’une façon ou d’une autre, parler d’amour« , et c’est sans doute cela qui nous retient encore, une fois le livre fermé.

Philippe Camand

Jean-Noël Blanc, Mon bonhomme de chemin -La Ricamarie-

Jean-Pierre Huguet éditeur, 131 p., 15 €, 9-782355-751882

 

club culture

Profil Club Culture – Jean-Noël Blanc

Publié le 19 juin 2012

 Photo de Jean-Noël BlancPrésentation :

« J’ai publié plus d’une trentaine de livres, romans ou recueils de nouvelles. Ils sont édités parfois dans des collections dites « de jeunesse » (ce n’est absolument pas une question d’écriture, mais d’occasion éditoriale). Et même si ces livres parlent souvent de sport ou d’adolescence, l’important est toujours dans l’écriture elle-même. »

Titres suggérés :

La Couleur de la rage, Gallimard Scripto, 2010. (8,65 €) [ nouvelles, adolescence ]
Tailles douces, Thierry Magnier 2010. (10,10 €) [nouvelles, exercices d’écriture brève, humour ]
Couper court, Thierry Magnier, 2007. (10 €) [ nouvelles, exercices d’écriture, humour ]
Tête de moi, Gallimard Jeunesse, Scripto, 2002. (8,65 €), Prix « Lire au collège » [ nouvelles, sport(s), adolescence ]
Fil de fer, la vie, Gallimard Jeunesse, Scripto, 2003. (8,15 €), « Totem » du Salon de Montreuil
[ nouvelles et roman, adolescence ]
Jeu sans ballon, Seuil, Points virgule n°53, 2002. (6 €) [ roman, sport (football) ]

Autres titres suggérés (éventuellement) :
Le Nez à la fenêtre, Joëlle Losfeld, 2009, roman (19,30 €) [ cyclisme, Tour de France, enfance ] – Grand prix de littérature sportive, Prix Soleils de Nucéra, Prix Lettres frontière.
Virage serré, Archipoche, 2008. (6,60 €) [ policier, roman, sécurité routière ]
La Petite Piscine au fond de l’aquarium, Joëlle Losfeld, 2007. (18,80 €) [ roman, entreprise ]
Esperluette et compagnie, Joëlle Losfeld, 2004. (15,25 €) [ roman et nouvelles, générations ]
Terminus pour les pitbulls, Seuil, Points n°899, 2001. (5,95 €) [ roman, policier, pitbulls ]

Thématiques :

Adolescence ; sport et littérature ; surtout : écriture (en particulier, nouvelles).

Déroulement de la rencontre :

« Je préfère – évidemment – que professeur et élèves aient déjà lu certains de mes textes avant la rencontre. Ensuite, on discute, en s’éloignant de plus en plus des questions portant sur un texte donné, et en abordant le travail d’écriture lui-même. Je tiens en effet à insister sur le travail : depuis l’ajustement exact (si possible…) des mots, jusqu’à l’équilibre global de l’ensemble du texte. Et je tiens également à montrer que ce travail ne procède ni d’un savoir scolaire ni d’une simple maîtrise technique (éventuelle) – mais s’effectue dans une interrogation permanente où lire et écrire vont de pair. On discute donc de la manière dont un texte se construit et se développe. J’aime bien, pour toute cette discussion, prendre des exemples chez des romanciers et des nouvellistes contemporains. C’est important, d’être contemporain. »

4, impasse du Vieux-Montaud – 42000 Saint-Étienne
Tél. : 04 77 74 34 32
Mél. : jeannoelblanc@orange.fr

Site de l’auteur

actualités, agenda

Suite et fin de la résidence de Jean-Noël Blanc à La Ricamarie

Publié le 19 juin 2012
26 juin 2012 19:00

La résidence de Jean-Noël Blanc à La Ricamarie dans la Loire touche bientôt à sa fin. Lorsqu’il a débuté saphoto de Jean-Noël Blanc résidence d’écriture, Jean-Noël Blanc avait pour projet de développer un carnet de voyage qui retransmettrait l’extraordinaire qui se trouve souvent dans la modestie de « l’infra-ordinaire ».
La soirée de clôture de la résidence, débutera avec une lecture par l’auteur de quelques textes nés de cette résidence.  Mardi 26 juin à 19h, sur les terrasses de la Médiathèque Jules Verne à La Ricamarie.

 

dispositif Club Culture

Publié le 10 mai 2011

Depuis 2002, l’Arald apporte son concours à l’action du Conseil régional en faveur de rencontres avec des écrivains et des illustrateurs dans les lycées et les établissements de formation.
Le Club Culture est un dispositif qui permet de favoriser la lecture des œuvres contemporaines et le dialogue avec des auteurs qui vivent dans la région. Une trentaine d’écrivains participent chaque année à de multiples rencontres. Lire la suite

sur le fil

Attention

Ce site internet n’est aujourd’hui plus actualisé car il fera peau neuve en juin 2017. L’équipe de l’Arald vous proposera bientôt une nouvelle forme de navigation dans le site centrée autour de la médiation, des présentations détaillées des auteurs et de leurs publications, des informations pratiques mais aussi les actualités de la vie littéraire dans la région.

 

Merci de votre patience, et à très […] Lire la suite

Calendrier d'événements

mars 2017
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031EC

événements à venir

  • Pas d'événement.