Auteurs
Lax .
auteur, illustrateur-dessinateur
Message
Catégorie

littérature adulte, bande dessinée

Biographie

Christian Lacroix, dit Lax, n’a pas eu à lutter beaucoup pour imposer à ses parents sa vocation de dessinateur. Dès son plus jeune âge, son père l’incite à reproduire des images de « Tintin » et lui déniche ses premiers boulots d’illustrateur. Après les Beaux-Arts de Saint-Étienne, il commence à se tailler une réputation dans la publicité. Dans « Mercredi », puis « Fripounet », il dessine la série animalière « Hector le castor » sur des scénarios de Michel Aubrun, avec qui il publie son premier album en 1982, « Ennui mortel » chez Glénat. Il aborde ensuite, avec « La Marquise des Lumières », sur un scénario de Patrick Cothias, la bande dessinée historique. Il sort, en 1987, son premier ouvrage en tant qu’auteur complet. « Des maux pour le dire » met en scène son frère handicapé et grand voyageur, et marque un tournant important de sa carrière. C’est en rejoignant la collection « Aire libre », en 1990, qu’il trouve l’asile rêvé pour son besoin de renouvellement constant. Frank Giroud lui offre des scénarios forts et un dépaysement garanti, de l’Indochine des « Oubliés d’Annam » à la Roumanie de « La Fille aux ibis », en passant par l’Algérie d' »Azrayen' ». Entre les « Oubliés d’Annam » et « Azrayen' », il compose, seul « Sarane », et avec son fils Alain (Bertois), « Soleil cou coupé ».
À cinquante ans, Lax aborde le XXIe siècle avec la création du Choucas, un singulier détective, qui marque une nouvelle étape dans sa carrière. Pour la première fois en effet, si l’on excepte l’expérience inachevée de « La Marquise des Lumières », Lax entend se consacrer à une série, enrichissant du même coup la collection « Repérages » des éditions Dupuis.
Professeur de bande dessinée à l’école d’Art graphique Émile-Cohl de Lyon, il vit à la campagne dans une ancienne ferme, qui lui sert de camp de base pour ses randonnées à bicyclette, son autre passion.

45 Publications