l'auteur

Marie Billet

Photo de Marie  Billet
© Marie Billet

Née en 1950

Vit en Isère

, poésie, récit, roman, nouvelle, théâtre, poésie, roman, nouvelle, théâtre, poésie, récit, roman, nouvelle, théâtre, essai, essai, essai

 

club culture

Profil Club Culture – Marie Billet

Publié le 19 juin 2012

Photo de Marie BilletPrésentation :

Née en 1950, Marie Billet réside à Grenoble où elle a exercé son métier d’éducatrice spécialisée aux côtés d’une jeunesse en délicatesse avec la vie sociale.

Titres suggérés :

Au Milieu de l’hiver, Elytis, 2014, (12€)

Un hymne à la vie et à la liberté qui prend sa source dans une vie réelle.Sophia nait à Blida dans une famille traditionnelle peu après l’indépendance de l’Algérie. Très tôt privée de ses rêves et de ses ambitions puis ballotée entre France et Algérie, elle choisira de rompre avec sa condition de femme et de mère sous tutelle paternelle ou maritale. Une vraie rupture, non pour fuir la réalité, mais pour inventer un devenir encore inconnu, imprévisible. Ce récit met en lumière une de ces femmes de l’ombre qui, dans une lutte quotidienne incessante, trace sa ligne d’émancipation et de libération. Du fond du gouffre, solaire et obstinée, Sophia trouve en elle et au cœur de la société française, les forces nécessaires à ce long voyage immobile vers la réappropriation d’une vie qu’elle considère volée.

Cruelle douceur, Elytis, 2002, (9,20 €, 2°éd, 80 pages)
Autofiction sur l’éveil de la conscience, l’affranchissement du moule social, les choix de vie, récit tendre et acide d’une enfance estivale dans un manoir breton (sujet de français au BEPC en juin 2003, Annabrevets 2004 et « Français, livre unique », 5°, Nathan, 2006).

À l’ombre des Justes, Elytis, 2004, (12,20 €, Préface Dr. Pierre Fugain, 2°éd, 124 pages)
Prix littéraire 2009 Lycée Guynemer, Grenoble.

Seuls au monde, Charles Mitzner, Marie Billet, Le Manuscrit, 2010, (17,90 €),
Récit de la déportation à Auschwitz et de la survie du grenoblois, Charles Mitzner

Thématiques :

Au Milieu de l’hiver : Cette histoire est traversée par de nombreuses questions de société comme le rôle de l’instruction, l’assignation précoce des femmes dans une éducation traditionnelle en Algérie, le mariage forcé, les rêves brisés, la migration, le prix de l’exil pour reconstruire un devenir, la conquête et le lent apprentissage de la liberté, la tâche d’une mère de sept enfants enfin retrouvés éduquant seule ses adolescents dans une cité française, les questions d’éducation, d’autorité, de positionnement par rapport à la loi, à l’influence du milieu, l’appui sur les services sociaux, les alliés alentour, la force et l’audace que l’on puise en soi, dans la joie et la poésie du monde, pour affronter l’adversité.

À l’ombre des Justes : Les Justes, la désobéissance, la prise de risques, la traque, l’entraide, le sauvetage.
Ce récit polyphonique nous raconte les parcours croisés de juifs et de non juifs dans
le chaos de la Seconde Guerre mondiale, leur quotidien fait d’entraide, de loyauté,
de désobéissance civile, de peurs, de deuils, de délations, de clandestinité et de survie….
Cette histoire grenobloise authentique, vécue dans le refus de banaliser ce qui deviendra
un génocide, nous apprend comment des gens ordinaires ont lutté ensemble pour déjouer un projet totalitaire et meurtrier.

L’avis des enseignants de l’Association des professeurs d’histoire-géographie

« L’auteur, éducatrice spécialisée résidant à Grenoble, s’est penchée sur la période de la seconde guerre mondiale et a choisi d’évoquer, à travers le cas d’une famille juive réfugiée dans la capitale dauphinoise, l’intervention des « Justes », ces Français de divers milieux qui, discrètement et courageusement intervinrent pour la sauver, à diverses reprises, en faisant ainsi triompher l’humain.
La composition de l’ouvrage est un modèle du genre car, à chaque étape de la période, les éléments historiques essentiels sont donnés pour restituer le contexte historique local, puis ensuite, alternent chaque fois un chapitre donnant la parole à la famille juive décrivant sa vie, sa peur, ses déchirements et un chapitre sur l’action des Justes grenoblois.
Le ton est juste, l’authenticité des descriptions, des sentiments touche profondément, sans emphase. Ce récit correspond à ce qui s’est passé dans de nombreux lieux en France. Il est préfacé par Pierre Fugain, ce qui est une garantie de son intérêt. Il peut être mis entre toutes les mains et je pense en particulier aux élèves de collège. »  Mireille MIALOT
« Remarquable, le petit livre de Marie BILLET, fondé sur le témoignage des protagonistes de cette histoire vraie (qui tiennent à garder l’anonymat). Celle d’une famille juive, étrangère, réfugiée à Grenoble pendant la guerre, qui put compter sur le courage et le dévouement de Français, révoltés par Vichy, pour échapper aux bourreaux et survivre à l’épreuve.
Remarquable, cette description d’une ambiance, d’un contexte parfaitement restitués (l’auteure s’est bien documentée), où les actes d’humanité les plus nobles comme les bassesses les plus viles sont également évoqués. Un ton sobre et juste, un texte polyphonique habilement construit. Ce petit livre, facile à lire, est à conseiller à nos élèves et trouvera place dans nos bibliothèques non loin des chef-d’œuvres de Fred Uhlman ou C. Kressman-Taylor (par le format et par l’intensité). Grenoblois (ou non) hâtez-vous ! »     Pierre FOURCAS

Seuls au monde : La Shoah, la Solution finale, l’abandon, l’extermination programmée des Juifs d’Europe, des Tsiganes… La déportation à Auschwitz et les marches de la mort, le silence, l’indifférence, le surgissement tardif de la parole. Quelle reconstruction ?
Ce livre, illustré de documents historiques et familiaux, retrace la déportation à Auschwitz
de Charles Mitzner, né en 1919, résistant juif arrêté à Grenoble par Aloïs Brunner en
février 44, de retour fin mai 45, après quatre mois de survie dans les marches de la mort, sous les bombes, à travers l’Europe et l’Allemagne.

Déroulement de la rencontre :

La genèse du livre, la recherche historique, les témoignages du vécu, le travail d’écriture,
le ressenti des lecteurs, sont des sujets d’échanges, si possible à partir de questions préparées. Cet ouvrage trouvera tout son sens s’il permet aux élèves de s’interroger sur leur propre attitude dans la vie, en termes de solidarité, de regard, s’ils peuvent faire des liens avec la vie actuelle, réfléchir à ce qui leur paraîtrait mériter une forme de résistance en tant que citoyens, à ce qui les indigne aujourd’hui… Obéir à qui, à quoi, pourquoi ? Résister à quoi, comment ? À quoi sert de visiter le passé ?

 

Tel : 06 82 44 24 67

Mél : marie.billet@orange.fr

dispositif Club Culture

Publié le 10 mai 2011

Depuis 2002, l’Arald apporte son concours à l’action du Conseil régional en faveur de rencontres avec des écrivains et des illustrateurs dans les lycées et les établissements de formation.
Le Club Culture est un dispositif qui permet de favoriser la lecture des œuvres contemporaines et le dialogue avec des auteurs qui vivent dans la région. Une trentaine d’écrivains participent chaque année à de multiples rencontres. Lire la suite

sur le fil

Dominique Paravel vient de recevoir le Prix Cazes Brasserie Lipp 2016 pour son roman Giratoire paru en janvier chez Serge Safran Editeur.

Sophie Divry a reçu le prix Trop Virilo qui récompense « la plus vivace poussée de testostérone littéraire de l’année« , pour Quand le diable sortit de la salle de bain (Noir sur Blanc), ex aequo avec Jean Teulé.

Christian Chavassieux a été couronné par le prix Lettres frontière 2015 pour son roman paru en 2014 L’Affaire des vivants (éditions Phébus)

Michel Thion a reçu le prix « Révélation de poésie 2015 » de la Société des Gens de Lettre. (SGDL), pour son recueil L’Enneigement, paru aux éditions La Rumeur Libre.

Jacques A. Bertrand reçoit le prix Alexandre-Vialatte 2015 pour son essai Brèves histoires des choses (Julliard) et pour l’ensemble de son oeuvre chez Julliard.

Sylvie Deshors fait partie des 7 lauréats du 10e prix Handi-Livres pour son roman L’École du tonnerre (Rue du Monde).

Calendrier d'événements

février 2017
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728EC

événements à venir

  • Pas d'événement.